Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Grandes surfaces ouvertes, commerces fermés, un député mayennais dénonce une concurrence scandaleuse

-
Par , France Bleu Mayenne

Le député centriste de la Mayenne, Yannick Favennec, dénonce une distorsion de concurrence scandaleuse "que va engendrer la mise en place du confinement entre les commerces de proximité et les grandes surfaces". Il exige que le grandes surfaces ne vendent plus que des denrées alimentaires.

Yannick Favennec, député centriste de la Mayenne
Yannick Favennec, député centriste de la Mayenne

Les commerçants de proximité sont, pour le député Yannick Favennec, sacrifiés sur l'autel du reconfinement : "Comment peut-on demander aux  fleuristes, librairies, magasins de vêtements, de chaussures, de jouets, etc... de fermer leur porte pour un mois et laisser, parallèlement, les grandes surfaces vendre sans aucune contrainte les mêmes produits ?" interroge l’élu mayennais. 

"Ces commerçants sont indispensables à la vie et à l'attractivité de nos territoires ruraux"

Le parlementaire centriste estime que ces fermetures vont "engendrer de graves difficultés humaines, économiques et financières pour nos petits commerçants qui respectent les règles sanitaires". Yannick Favennec demande au gouvernement de prendre les mesures visant à interdire aux grandes surfaces de vendre tout autre produit que l'alimentation. Une démarche que partage Olivier Richefou, le président du conseil départemental de la Mayenne. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un fort sentiment d'injustice règne chez les commerçants mayennais qui doivent donc fermer boutique. Ils en appellent donc à la solidarité des consommateurs et rappellent que l'application "Ma Ville Mon Shopping" permet d'acheter des produits locaux et de se les faire livrer.  "Ne laissez pas Amazon gagner" lance par exemple Sandrine Ribot, la présidente de la Fédération des Boulangers de la Mayenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess