Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Grenoble Alpes Métropole déconfine en grand

-
Par , France Bleu Isère

Pour son retour "en présentiel" le conseil de Métro a eu lieu dans un salon d'Alpexpo Grenoble. Une séance également spéciale parce que placée entre deux tours d'élections municipales

Un dispositif exceptionnel à Grenoble pour le premier conseil métropolitain "deconfiné"
Un dispositif exceptionnel à Grenoble pour le premier conseil métropolitain "deconfiné" © Radio France - Laurent Gallien

Une grande salle d'examen! Voilà la première réaction des élus de la Métropole de Grenoble lors de leur arrivée ce vendredi dans le "salon des médaillés" de l'Espace 1968 d'Alpexpo, choisi pour tenir la première séance post-confinement.

Une séance inédite dans sa forme - avec 126 tables espacées pour suivre la règle des 4m2 par personne et des plateaux repas de midi servis à chaque table - et dans sa mise en oeuvre administrative et réglementaire. Entre deux tours de scrutins municipaux il y avait en effet côte à côte des nouveaux élus, vainqueurs dès le premier tour, et des élus qui disparaîtront dès la Métro mise en configuration "post-municipales". Dans la salle par exemple : deux maires de Champagnier, village au sud de Grenoble. Fabien Cholat nouvellement élu côtoyait Françoise Cloteau, qui a jeté l'éponge dans sa commune mais reste vice-présidente de Grenoble Alpes Métropole jusqu'à l'installation de la nouvelle mandature. Deux élus pour un seul droit de vote, attribué réglementairement à Fabien Cholat.

Encore des dossiers liés à la crise du coronavirus

Parmi les dossiers abordés lors de cette séance : le compte administratif 2019 ou encore une accentuation de l'effort en faveur de la construction de logements sociaux et de la récupération de logement privés à des fins sociales. On retiendra aussi plusieurs mesures pour faire face aux difficultés des petits commerces et autres activités "de proximité" éprouvés par la période de confinement. La Métro a ainsi décidé d'élargir la liste de ceux ayant accès au 1 000 euros forfaitaire, sous condition, de son fond de solidarité métropolitain. Il est apparu en effet rapidement que les codes NAF (nomenclature des activités) listés en première intention ne couvraient pas par exemple la réparation de véhicules ou les clubs de sport. En 3 semaine ce dispositif de fond de solidarité a reçu 1 400 dossiers, en a accepté 1 100 et en a d'ores et déjà payé 213. Une aide que la Métropole a décidé de doubler en faveur des cafés et restaurants.

Les agents de la Métro primés... et applaudis

Une promesse de ces dernières semaine a également été votée très officiellement ce vendredi : l'exonération partielle des redevances d'occupation de l'espace public, typiquement les terrasses de bars. Dans le même ordre d'idée les élus ont acté une "ristourne" sur la redevance d'occupation de la patinoire Pôle Sud pour le club de hockey-sur-glace. Une diminution de moitié qui représente pour les Brûleurs de loups, qui en ont grand besoin, une économie de 50 000 euros.

La Métropole a enfin rendu un hommage appuyé à ses agents pour leur rôle lors de la période de confinement pour le maintien des services publics essentiels. Un hommage qui ne se contente pas de mots puisqu'une délibération votée à l'unanimité leur accorde une prime exceptionnelle pouvant aller jusqu'à 1 000 euros, en fonction de leurs jours de service "en présentiel". Les regards se tournent immédiatement vers les éboueurs mais ils ne sont pas les seuls. Une délibération applaudie, ce qui est rare dans ce type d'assemblée. 

Comme un petit air de baccalauréat ou de concours d'entrée à médecine...
Comme un petit air de baccalauréat ou de concours d'entrée à médecine... © Radio France - Laurent Gallien
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu