Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gros déplacement ministériel autour de Jean Castex à Boulogne et Calais pour parler Brexit

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Jean Castex est à Boulogne-sur-Mer puis à Calais, jeudi 3 décembre à un mois du Brexit. Avec lui se trouvent le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, la ministre de la Mer Annick Girardin, et trois autre ministres délégués aux comptes publics, à l'autonomie et des affaires européennes.

Le chef du gouvernement et son équipe viennent voir l'avancement des préparatifs à moins d'un mois de la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne.
Le chef du gouvernement et son équipe viennent voir l'avancement des préparatifs à moins d'un mois de la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne. © Maxppp - Ludovic Marin

Dernière ligne droite avant le Brexit, car cette fois, c'est la bonne : le Royaume Uni quitte l'Union Européenne le 1er janvier 2021. A moins d'un mois de l'échéance, le Premier ministre français Jean Castex se rend jeudi 3 décembre à Boulogne et Calais, pour faire le point sur les préparatifs. 

Il aura autour de lui plusieurs membres du gouvernement : Gérald Darmanin pour l'Intérieur, Annick Girardin pour la Mer, Olivier Dussopt chargé des Comptes Publics, Brigitte Bourguignon chargée de l'Autonomie et Clément Beaune chargé des Affaires Européennes. 

Au programme : une visite au port de Boulogne, où le chef du gouvernement évoquera "les conséquences du Brexit sur la pêche" et rencontrera les pêcheurs. Puis direction Calais, d'abord à Eurotunnel puis au port, pour parler du transports des passagers et des marchandises.

A moins d'un mois du Brexit, il n'y a toujours aucun accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Ce qui est en jeu pour les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer, c'est l'accès aux eaux britanniques, très poissonneuses, qui représentent une part importante de la pêche, entre 50% et 100% selon les espèces de poisson.  Rappelons que Boulogne-sur-Mer est le premier port de pêche français avec près de 32 000 tonnes de poissons en 2019. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess