Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guerre au Haut-Karabakh : "C'est dramatique" témoigne sur place le député de Dordogne Jean-Pierre Cubertafon

-
Par , France Bleu Périgord

Le député MoDem de Dordogne Jean Pierre Cubertafon est au Haut-Karabakh. Ce petit territoire soutenu par l'Arménie est actuellement le théâtre d'affrontements avec l’Azerbaïdjan. Plusieurs députés français de groupe d'amitié France-Arménie sont sur place depuis samedi.

Guerre au Haut-Karabakh : "C'est dramatique" témoigne le député de Dordogne Jean-Pierre Cubertafon sur place
Guerre au Haut-Karabakh : "C'est dramatique" témoigne le député de Dordogne Jean-Pierre Cubertafon sur place © Maxppp - Christophe Morin

Le député de Dordogne Jean Pierre Cubertafon et plusieurs autres parlementaires du groupe d'amitié France-Arménie sont au Haut-Karabakh depuis samedi. Ils sont venus apporter leur soutien aux dignitaires d'Arménie et du Haut-Karabakh. Cette enclave soutenue par l'Arménie est actuellement en conflit avec son voisin l’Azerbaïdjan. Cette guerre aurait déjà fait 5000 morts. "Notre devoir était de leur rendre visite. Ce n'était pas pour faire du tourisme. C'est une visite de soutien, amicale" assure le député MoDem. 

"Une situation dramatique"

"Les combats s'intensifient : bombardements, drones" explique le député sur France Bleu Périgord."Le cessez-le feu a duré quelques minutes, l’Azerbaïdjan a accusé le Haut-Karabakh de l'avoir rompu ce qui est faux". Jean-Pierre Cubertafon s'est également rendu dans un hôpital où il a été témoin des horreurs de la guerre sur place : "Nous avons rencontré une cinquantaine de blessés de guerre, de blessés graves. Ce sont des jeunes entre 20 et 25 ans. Je suis ressorti de cette visite extrêmement perturbé".

Le député Jean-Pierre Cubertafon parle d'une "situation dramatique"

Les ravages de la guerre sont terribles - Jean-Pierre Cubertafon 

Un texte pour la reconnaissance du Haut-Karabakh

Le groupe France-Arménie a notamment annoncé aux dirigeants du Haut-Karabakh qu'un texte sera prochainement déposé au Parlement français pour reconnaître officiellement le territoire : "Ce territoire a beaucoup souffert et il est isolé, il est seul". Il poursuit : "Je pense que si ce territoire était reconnu cela pourrait calmer les Azéris et les Turcs". 

Un texte sera prochainement déposé au Parlement français pour reconnaître officiellement le territoire selon le député Cubertafon

Notre visite leur a fait chaud au cœur - Jean-Pierre Cubertafon

Les députés rencontreront ce mardi le président arménien, Armen Sarkissian, avant de s'envoler pour la France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess