Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guy Lefrand officiellement réélu maire d'Evreux

Après la victoire de sa liste dimanche 28 juin, Guy Lefrand a été officiellement réélu maire d'Evreux ce samedi 4 juillet 2020 par le nouveau conseil municipal.

Guy Lefrand, médecin urgentiste et maire d'Evreux, dans l'Eure.
Guy Lefrand, médecin urgentiste et maire d'Evreux, dans l'Eure. © Radio France - Laurent Philippot

Tous les conseillers municipaux de sa liste ont voté pour lui, ce n'est pas une surprise, mais cela valide officiellement la réélection de Guy Lefrand dans son fauteuil de maire de la ville d'Evreux. 

"Il n'y pas beaucoup de suspense mais il y a toujours de l'émotion", souffle le principal intéressé, quelques secondes après le vote. 

Guy Lefrand en a profité pour souligner le fait que cela "faisait 25 ans qu'un maire n'avait pas été réélu à Evreux", y voyant la validation par les électeurs de l'action entreprise. Il n'a pas éludé le sujet de l'abstention, forcément un problème, disant qu'il allait "falloir y travailler avec encore plus de vigueur", considérant que le coronavirus ne pouvait pas tout expliquer. 

Dans son discours, Guy Lefrand a bien sûr eu un mot pour les deux oppositions, représentées par Timour Veyri (union de la gauche, 8 élus) et Guillaume Rouger (LREM, 2 élus), en évoquant la campagne passée, qui a été "violente et insultante". "Il n'y a pas eu de combat d'idées, pendant la campagne, précise le maire au micro de France Bleu. Mon opposant a eu du mal à respecter le jeu de la démocratie, j'espère qu'il va maintenant accepter de travailler pour le bien-être des Ebroïciens... Peut-être qu'en venant habiter à Evreux, cela sera plus simple pour lui pour connaître la ville." assène-t-il. Un argument entendu pendant la campagne. 

"Nous serons une opposition combative et vigoureuse" expliquait Timour Veyri avant le début du conseil municipal. Lors de son discours, en souhaitant la bienvenue à son nouveau groupe et aux deux conseillers du centre, une voix s'élève dans la majorité : "Il se prend pour le maire". L'ambiance promet d'être bonne

Guy Lefrand aura pour ce mandat douze adjoints, seulement quatre nouveaux par rapport au dernier mandat. Un petit renouvellement qu'a souligné Timour Veyri : "Chez nous, 75% de nos élus sont nouveaux. Ce mandat sera différent du précédent, on ne peut pas faire comme avant", a-t-il insisté. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess