Politique

Hamon encore plus fort en Bretagne

Par Eric Bouvet, France Bleu Armorique lundi 23 janvier 2017 à 10:33

Benoît Hamon large vainqueur du premier tour en Bretagne
Benoît Hamon large vainqueur du premier tour en Bretagne © Maxppp - Joël Phillipon

Benoît Hamon est arrivé en tête du premier tour de la primaire de la gauche, avec 36,3% des suffrages, contre 31,1% à Manuel Valls. Arnaud Montebourg, 3ème avec 17,5% est éliminé et appelle à voter Benoît Hamon. Leurs soutiens respectifs étaient en direct ce matin sur France Bleu Armorique.

Comme ailleurs en France, la participation à cette primaire de la gauche été faible en Bretagne. Mais dans notre région, l'écart entre les deux qualifiés est beaucoup plus important qu'au niveau national. En Ille-et-Vilaine, Benoît Hamon obtient 43,3% des suffrages (49% à Rennes), 15 points de plus que Manuel Valls (28,6%).

La malouine Isabelle Thomas, eurodéputée de l'Ouest, et porte-parole du vainqueur Benoît Hamon, répond aux critiques de "promesses irréalisables" lancées par Manuel Valls.

Isabelle Thomas (PS 35), invitée du journal de 7h

Beaucoup d'élus bretons et pas des moindres, Jean-Yves Le Drian en tête, soutiennent Manuel Valls. C'est le cas aussi de Marie-Anne Chapdelaine.

La députée socialiste de Rennes a parlé d'une "prime à la nouveauté" pour expliquer la victoire de Benoît Hamon au premier tour.

Marie-Anne Chapdelaine (PS 35) en direct à 7h50

C'est dans le Morbihan que l'écart Hamon-Valls est le plus faible. Benoît Hamon arrive tout de même en tête, mais avec 38,7%, contre 34,5% à l'ex premier-ministre. Le patron du PS dans le département "roule" pour Manuel Valls.

Le conseiller régional Maxime Picard, premier secrétaire fédéral du PS dans le Morbihan, pense que l'entre deux-tours va permettre de clarifier deux visions de la gauche, une gauche "du réel" et une gauche du "rêve".

Maxime Picard (PS 56), invité de 8h15

Grand perdant de ce premier tour, Arnaud Montebourg, avec 17,5% des suffrages (14,3% en Ille-et-Vilaine), soutenu notamment en Bretagne par Michel Lesage. Le député des Côtes d'Armor, comme son candidat, a clairement appelé à voter Benoît Hamon. Pour Michel Lesage, l'origine bretonne de Benoit Hamon a pu jouer dans le score important réalisé en Bretagne, mais aussi la nouveauté de ses propositions, notamment sociales.

Michel Lesage (PS 22), invité du journal de 8h

Si Benoît Hamon réalise des scores plus importants en Bretagne, il frôle les 50% (49%) à Rennes, ville dont la maire Nathalie Appéré soutient Manuel Valls et dont le Président de la Métropole Emmanuel Couet soutenait Vincent Peillon.

Néanmoins, la faveur des militants hier soir au siège du Parti Socialiste à Rennes, était en faveur de Benoît Hamon.

Le reportage de Théo Hetsch

Prochaine échéance, mercredi à 21h pour le débat entre Benoît Hamon et Manuel Valls. Et vote pour le second tour, dimanche prochain 30 janvier.