Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Haut de la rue Nationale : la mairie change ses plans en catimini

dimanche 13 mai 2018 à 17:59 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

Alors que la municipalité avait annoncé il y a cinq semaines la remise à plat du projet du haut de la rue Nationale, elle a lancé discrètement le 29 avril dernier un nouvel appel d'offre. C'est finalement un hôtel 5 étoiles qui devrait voir le jour à coté de la faculté des Tanneurs.

La mairie envisage la construction d'un hôtel cinq étoiles tout près de la faculté des Tanneurs.
La mairie envisage la construction d'un hôtel cinq étoiles tout près de la faculté des Tanneurs. - Mairie de Tours

Tours, France

C'est un revirement de situation dans le projet d'aménagement du haut de la rue Nationale. Alors qu'il y a cinq semaines - le 28 mars -, le maire de Tours Christophe Bouchet avait annoncé en conférence de presse que le projet d'aménagement serait totalement remis à plat, ce ne fut pas vraiment le cas. Et pour cause, nous avons appris ce dimanche qu'un mois après ces déclarations, la mairie a déposé discrètement un nouvel appel d'offre le 29 avril dernier, intitulé "Accord-cadre pour le réaménagement de l’entrée de ville historique de la ville de Tours". 

Un hôtel cinq étoiles à coté de la faculté des Tanneurs 

Dans ce nouvel appel d'offre, on apprend notamment que la mairie envisage finalement la construction d'un hôtel cinq étoiles, non pas en haut de la rue Nationale, mais à côté de la faculté des Tanneurs, symétriquement à la bibliothèque municipal. En revanche, il n'est rien annoncé sur l'avenir des deux hôtels Hilton - 3 et 4 étoiles -, dont la construction n'a toujours pas débuté.  Il semble en tout cas que l'hôtel 3 étoiles soit abandonné : l'un des critères pour remporter l'appel d'offre est d'être "programmiste pour hôtels de quatre étoiles ou plus". 

"C'est un manque de transparence de la part de la mairie de Tours.", François Amiot, présidente du mouvement Tours A Venir 

Le mouvement Tours A Venir a réagi à ce nouvel appel d'offre, par l'intermédiaire de sa présidente Françoise Amiot (ancienne adjointe aux finances de Serge Babary, désormais encartée LREM) : "Nous nous étonnons que cet appel d'offre soit lancé plus d'un mois avant la tenue d'un conseil municipal exceptionnel consacré au haut de la rue nationale. Les dés sont déjà jetés. Tout serait donc décidé sans demander l'avis des Tourangeaux !" Le mouvement tiendra une réunion publique à ce sujet le 31 mai à 19h, aux halles de Tours. 

Trois candidats seront retenus à l'issue de cet appel d'offre. Ils ont jusqu'au 4 juin à midi pour y répondre. C'est d'ailleurs le 4 juin que se tiendra le conseil municipal exceptionnel consacré au haut de la rue Nationale.