Politique

Haute-Garonne : 1.000 volontaires formés pour la primaire de la droite et du centre

Par Stéphane Garcia, France Bleu Toulouse dimanche 6 novembre 2016 à 21:09

De 13h30 à 21h00, six sessions de formations ont été organisées, chacune en fonction des circonscriptions.
De 13h30 à 21h00, six sessions de formations ont été organisées, chacune en fonction des circonscriptions. © Radio France - Stéphane Garcia

Dimanche 6 novembre avait lieu la formation des 1.000 volontaires, assesseurs et président des futurs bureaux de vote des primaires de la droite et du centre pour le département de la Haute-Garonne. Au total, 158 bureaux du département seront ouverts, les 20 et 27 novembre prochains.

Une heure et trente minutes pour être formé. C’est ce qu’a vécu un millier de bénévoles qui étaient présents sur Toulouse dimanche 6 novembre 2016 dans la salle du Sénéchal. Pour la plupart ils seront assesseurs, pour d’autres ils seront présidents dans les 158 bureaux pour la primaire de la droite et du centre en Haute-Garonne. Un vote qui se tiendra les 20 et 27 novembre prochains.

De 13h30 à 21h00, six sessions de formations ont été organisées, chacune en fonction des circonscriptions. Vidéos, sessions de questions/réponses, pour tout savoir de ce que sera leur rôle pour les deux tours de la primaire.

Une organisation et beaucoup de pression

Marie-Claude, 71 ans, sera par exemple assesseur à Toulouse. Elle sait déjà ce qu'elle doit faire : "je dois vérifier que tous les papiers soient tous remplis correctement, que les deux euros soient bien versés... que tout soit fait dans les règles et ça peu importe mon candidat favoris." Ce qui stresse le plus les volontaires présents dans la salle pour cette formation finalement c’est surtout la présence d'un représentant pour chacun des sept candidats, cela dans chaque bureau. "Ça met la pression de savoir qu’il y a un vrai enjeu sur cette élection, explique Jérôme, médecin à Toulouse et pour l’occasion nommé président d’un bureau. C’est pour ça qu’on est ici un dimanche après-midi, pour tout préparer et que tout se passe pour le mieux".

Reportage dans la salle du Sénéchal de Toulouse avec des volontaires stressés

Payer deux euros à chaque tour pour voter

Pour ce qui des modalités, le principe est le même que pour n'importe quelle élection nationale ou européenne. Il faudra toutefois se plier à deux obligations. D'abord, verser une somme de deux euros à chaque tour pour contribuer à l'organisation du scrutin. Ensuite, signer une brève charte dans laquelle figureront les mots suivants : "Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France."

Au total en France la commission d'organisation de la primaire table sur 70 000 volontaires pour faire tourner les 10 228 bureaux répartis sur tout le pays.