Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Savoie : deux permanences parlementaires visées par une action de Greenpeace

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Les permanences parlementaires des députées de Haute-Savoie Frédérique Lardet et Véronique Riotton ont été visées jeudi matin par une action de Greenpeace. Les militants demandent l'abandon du CETA, incompatible selon eux avec les enjeux climatiques.

Action de Greenpeace jeudi devant la permanence parlementaire de la députée de Haute-Savoie Véronique Riotton à Poisy
Action de Greenpeace jeudi devant la permanence parlementaire de la députée de Haute-Savoie Véronique Riotton à Poisy - -

Les permanences parlementaires de deux députées haut-savoyardes ont été visées jeudi matin par une action de Greenpeace. Les vitrines des locaux de Frédérique Lardet (ex-LREM) à Annecy et Véronique Riotton (LREM) à Poisy ont été recouvertes d'affiches avec des slogans tels que "Hypocrites du climat" ou "CETA ou climat, vous avez mal choisi". Une banderole "stop au blabla, place aux actes" a également été déployée par les militants. 

Action de Greenpeace jeudi devant la permanence parlementaire de la députée de Haute-Savoie Frédérique Lardet à Annecy
Action de Greenpeace jeudi devant la permanence parlementaire de la députée de Haute-Savoie Frédérique Lardet à Annecy - -

Le CETA incompatible avec les enjeux climatiques 

Cette action, menée jeudi par une vingtaine de groupe locaux de Greenpeace partout en France, vise "à faire entendre raison aux parlementaires ayant ratifié le CETA" explique dans un communiqué l'association, qui demande "l'abandon du traité de libre échange" entre l'Union Européenne et le Canada. 

Adopté par l'Assemblée Nationale il y a un an jour pour jour, le texte est toujours en attente de son passage au Sénat. Pour Greenpeace, "le CETA reste incompatible avec l'accord de Paris sur le climat". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess