Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Politique-Elections : le PS de Haute-Vienne regonflé après sa victoire aux Sénatoriales

-
Par , France Bleu Limousin

Est-ce l'heure du renouveau pour le Parti Socialiste en Haute-Vienne ? Le PS a remporté dimanche les deux sièges de sénateurs dans le département, après plusieurs échecs électoraux majeurs ces dernières années, notamment à la mairie de Limoges. Est-ce pour autant le début d'une nouvelle dynamique ?

Le Parti Socialiste de Haute-Vienne reprend des couleurs avec les Sénatoriales remportées dimanche (image d'illustration, 2018)
Le Parti Socialiste de Haute-Vienne reprend des couleurs avec les Sénatoriales remportées dimanche (image d'illustration, 2018) © Maxppp - Aurélien Morissard

Est-ce l'heure du renouveau pour le Parti Socialiste en Haute-Vienne ? Le PS a remporté dimanche les deux sièges de sénateurs dans le département, après plusieurs échecs électoraux majeurs ces dernières années, notamment à la mairie de Limoges. Est-ce pour autant le début d'une nouvelle dynamique ? 

C'est le point de départ d'une reconquête

La Première secrétaire fédérale du PS de Haute-Vienne, Gulsen Yildirim, y voit en tous cas "le point de départ, véritablement, d'une reconquête, notamment pour les prochaines échéances départementales et régionales" dit-elle à France Bleu Limousin, deux scrutins qui auront lieu l'année prochaine. A condition, quand même, que la gauche soit unie, ce qui semble possible avec la formation ADS et avec le Parti Communiste. Les candidats aux Sénatoriales de ces deux partis se sont retirés dimanche, après le premier tour des Sénatoriales, pour favoriser les deux candidats PS. Mais les deux candidats des Verts, eux, se sont maintenus. Pas forcément un bon signe en vue d'une union totale de la gauche pour les prochains scrutins, même si Gulsen Yildirim estime qu'il "faut qu'on dépasse cela, qu'on passe outre les tensions et les aigreurs du passé, il faut qu'on regarde l'avenir".  

Changement de rapport de force à gauche ?

Mais pourquoi les Verts accepteraient dans six mois d'être aux côtés du PS, alors qu'ils ne l'ont pas souhaité pour les Municipales de Limoges et pour les Sénatoriales ? "C'est une bonne question" répond Gulsen Yildirim "_et la réponse leur appartient_", dit-elle, expliquant avoir dès le mois de juillet repris contact avec Europe-Ecologie-Les Verts pour discuter de la suite. 

En tous cas, il y a désormais un nouveau rapport de force, ou en tous cas une nouvelle donne, après les deux scrutins de cette année. D'une part, Europe Ecologie-Les Verts n'a pas atteint le second tour aux Municipales à Limoges et, d'autre part, le Parti Socialiste a finalement montré dimanche qu'il n'avait pas eu besoin de la formation écologiste pour faire élire ses deux Sénateurs... Les responsables socialistes ne vont sûrement pas manquer de le rappeler aux écologistes, s'ils venaient à rediscuter d'une éventuelle union ou en tous cas d'un éventuel accord, pour les élections futures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess