Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hauts-de-Seine : Georges Siffredi élu sans surprise à la tête du département

-
Par , France Bleu Paris

Georges Siffredi, seul candidat, a été élu président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, ce lundi. Il succède à Patrick Devedjian, décédé en mars.

Image d'archives.
Image d'archives. © Maxppp - Bruno Levesque

Georges Siffredi, qui faisait jusque-là l'intérim à la tête du département des Hauts-de-Seine après le décès de Patrick Devedjian en mars, a été élu lundi président du conseil départemental. Un vote sans suspens puisqu'il était l'unique candidat. Son seul concurrent, le maire de Saint-Cloud Eric Berdoati (DVD), ayant jeté l'éponge

Le maire Les Républicains de Châtenay-Malabry depuis 1995 - réélu en mars dès le premier tour avec 65,4% des voix - a été élu avec les 38 voix de la majorité, les huit élus de l'opposition n'ayant pas pris part au vote. A 63 ans, Georges Siffredi occupait le siège de premier vice-président du département depuis 2015, avant d'être propulsé président par intérim après le décès de Patrick Devedjian dans la nuit du 28 au 29 mars des suites du coronavirus à l'âge de 75 ans. Ce dernier présidait depuis 2007 ce bastion de droite, situé dans la "petite couronne" autour de Paris.

Georges Siffredi a rendu un hommage appuyé à la "fidélité, aux hommes comme aux idées", de son ami Patrick Devedjian. Les deux hommes étaient en effet très proches. Le premier ayant été le suppléant du second à l'Assemblée nationale. Georges Siffredi a d'ailleurs siégé à deux reprises au palais Bourbon lors des passages de Patrick Devedjian au gouvernement entre 2002 et 2005 et en 2009-2010.

"C'est dans cet esprit que je veux poursuivre ce mandat, dans la continuité d'une politique que notre assemblée a soutenue et votée depuis cinq ans", a-t-il dit, citant notamment la poursuite de la fusion du département avec les Yvelines ou encore le projet de musée du Grand Siècle à Saint-Cloud, dernier grand projet culturel porté par son prédécesseur après la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt ou encore la grande salle indoor Paris La Défense Arena à Nanterre. "Je mènerai ces projets à terme", a-t-il promis.

Toutefois, rappelant les conséquences sociales et économiques de la crise du coronavirus, il a souligné avoir "parfaitement conscience que nous ne pouvons pas faire simplement 'comme avant'". "Il va donc falloir (...) mettre l'accent sur _deux priorités : les solidarités et la relance économique_", a-t-il indiqué.
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess