Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

RÉECOUTER - Henri de Raincourt : fin de carrière après 43 ans d'une vie politique marquante pour l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

Ces élections municipales marquent la fin de la carrière politique d'une figure majeure du département. Henri de Raincourt était encore conseiller municipal de Saint-Valérien et président de la Communauté de communes du Gâtinais en Bourgogne. A 71 ans, il n'a pas souhaité se représenter.

Henri de Raincourt aura été ministre, sénateur et président du conseil général de l'Yonne
Henri de Raincourt aura été ministre, sénateur et président du conseil général de l'Yonne © Maxppp - Maxppp

Il fait partie des hommes politiques qui laisseront leur empreinte dans l'Yonne. A 71 ans, celui qui fût ministre, sénateur (Les Républicains) et président du Conseil Général de l'Yonne décide de "laisser la place à d'autres". Une carrière politique ancrée dans son Gâtinais natal qui aura duré quarante-trois ans.

La politique, une histoire de famille

Henri de Raincourt, agriculteur, n'est pas venu en politique par hasard. Fils du sénateur et maire de Saint-Valérien Philippe de Raincourt, ses grand-père et arrière-grand-père étaient conseillers généraux. A vingt-neuf ans, il est élu maire de son village, Saint-Valérien. Il adhère aux Républicains Indépendants, comme son père.

"Henri et moi sommes les deux fils de Paul Guillaumot. Nous avons fait notre carrière comme deux frères - Jean-Pierre Soisson, ancien ministre et député de l'Yonne

Pour les Icaunais, c'est son mandat de président du conseil général de l'Yonne qui restera le plus marquant
Pour les Icaunais, c'est son mandat de président du conseil général de l'Yonne qui restera le plus marquant © AFP - Fred Dufour, AFP / Denis Souilla, Radio France

Son ascension est rapide, trois ans plus tard il est élu conseiller général, puis à moins de quarante de ans, cet enfant du Gâtinais est élu sénateur de l'Yonne. Il est réélu neuf ans plus tard. Entre temps, il a pris la présidence du conseil général.

De l'ambition pour son département

"C'est un homme politique qui avait une ambition pour son département. C'est un grand _défenseur de la ruralité_, de l'équilibre entre les villes et les campagnes",  estime Eric Gentis qui a été son directeur de cabinet pendant dix ans au moment où Henri de Raincourt présidait le conseil général de l'Yonne, "il a toujours eu beaucoup de projets pour tirer le département vers le haut."
 

"C'est lui qui est à l'origine de la sortie d'autoroute à Villeroy où se trouve désormais le site Renault" - Eric Gentis, ancien directeur de cabinet d'Henri de Raincourt

En janvier 1997, déjeuner à l'Elysée avec Jacques Chirac
En janvier 1997, déjeuner à l'Elysée avec Jacques Chirac © AFP - AFP

Un parcours qui le mène jusqu'au gouvernement

C'est sous Nicolas Sarkozy, dans deux gouvernements de François Fillon qu'Henri de Raincourt accède au rang de ministre, d'abord délégué aux relations avec le Parlement puis délégué à la coopération. 

A la sortie du conseil des ministres, Henri de Raincourt échange avec le Président Nicolas Sarkozy et le premier ministre François Fillon (novembre 2009)
A la sortie du conseil des ministres, Henri de Raincourt échange avec le Président Nicolas Sarkozy et le premier ministre François Fillon (novembre 2009) © AFP - AFP

Une mise en examen dans l'affaire du groupe UMP au Sénat

C'est une ombre au tableau qui marque la fin de la carrière d'Henri de Raincourt. En mai 2014, le Canard Enchaîné révèle que le président du groupe UMP au Sénat a encaissé la somme de 4.000 euros par mois durant trois ans, de la part de son groupe. En février 2015, Mediapart révèle l'existence d'un compte bancaire secret ouvert à la banque HSBC au nom du groupe parlementaire UMP. Il s'agirait de l'argent destiné à l'emploi des collaborateurs parlementaires, dont une partie était versée au groupe, pour financer ses activités, puis reversé aux sénateurs. Le jeudi 15 décembre 2016, Henri de Raincourt est mis en examen pour "recel de détournement de fonds publics".

Les longues carrières politiques ont-elles un avenir ?

Aujourd'hui, à une époque où le "dégagisme" a fait son entrée dans le dictionnaire et où le cumul des mandats est régit par la loi, les électeurs auraient tendance à souhaiter un renouvellement plus rapide des hommes et femmes politiques. Mais à Saint-Valérien, les habitants estiment qu'une aussi longue carrière politique a été justifiée pour leur ancien maire.

Plusieurs décennies de carrière politique, est-ce trop ou est-ce utile ? Voici l'avis de citoyens recueillis à Saint-Valérien par Renaud Candelier

A l'avenir, y aura-t-il encore des carrières politiques aussi longues ? Voici la réponse de Jean-Pierre Soisson.

"Les gens voudront maintenant des hommes politiques qu'ils changeront comme ils zappent à la télévision" - Jean-Pierre Soisson

Réécoutez l'émission spéciale consacrée à Henri de Raincourt

Henri de Raincourt, ancien sénateur de l'Yonne, ancien président du conseil général, ancien ministre.
Henri de Raincourt, ancien sénateur de l'Yonne, ancien président du conseil général, ancien ministre. © Radio France - Delphine Martin

L'interview d'Henri de Raincourt - 1ère partie

L'interview d'Henri de Raincourt - 2ème partie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu