Politique

Hervé Morin, premier président de la Normandie, doit être élu aujourd'hui

Par Louise Delépine, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 4 janvier 2016 à 6:00

Hervé Morin, le futur président de la région Normandie dans nos studios de Rouen
Hervé Morin, le futur président de la région Normandie dans nos studios de Rouen © Radio France - Justin Morin

C'est jour d'élection au conseil régional de la nouvelle grande Normandie réunifiée. Une première réunion qui doit investir le nouveau président de région, sauf surprise, Hervé Morin. Le conseil régional va également définir le nombre de vice-présidents et leurs compétences.

Certaines autres régions ont déjà élu leur président. En Normandie, il a fallu attendre ce lundi 4 janvier pour la bonne raison que les contours de la région ont changé, et que la fusion de la Haute et de la Basse-Normandie n'est effective que depuis le 1er janvier 2016. Sauf énorme surprise, Hervé Morin, meneur de la liste d'union de la droite sortie gagnante des urnes, doit être élu aujourd'hui premier président de cette nouvelle Normandie réunifiée. Retrouvez son portrait ici.

Une élection à Rouen 

Cette première réunion du conseil régional de Normandie a lieu à Rouen, dans les locaux de l'ancien conseil de Haute-Normandie. Pourtant lors des prochaines échéances, le conseil régional se réunira à Caen, comme l'avait promis Hervé Morin pendant la campagne. Cette élection se déroule à Rouen car la loi impose qu'elle se tienne dans le chef-lieu de région, qui restera Rouen pour assurer un équilibre entre les deux anciennes capitales régionales.

Un équilibre essentiel selon Robert Herin, géographe normand

La composition du nouveau conseil régional

Ce conseil régional normand sera composé de 102 élus. 54 issus de la liste d'Hervé Morin, et dans l'opposition 27 sièges iront à la gauche, et 21 au Front National. Cette première réunion permettra aussi de définir le nombre de vice-présidents et les compétences de chacun. Retrouvez ici les propositions d'Hervé Morin au lendemain du second tour. Parmi les enjeux, la place des élus les plus éloignés des grandes villes normandes, dans l'Orne, l'Eure et la Manche.

Partager sur :