Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hervé Morin, vainqueur des élections régionales : "Les Normands ont tranché et ils n'ont pas tranché à moitié"

Hervé Morin s'est imposé dimanche soir au second tour des élections régionales en Normandie. Selon les résultats définitifs, la liste du président sortant a récolté 44,26% des voix devant Mélanie Boulanger (26,18%), Nicolas Bay (19,52%) et Laurent Bonnaterre (10,04%).

Hervé Morin célébrant sa victoire au 2nd tour des élections régionales ce dimanche 27 juin 2021 à Beuzeville (Eure)
Hervé Morin célébrant sa victoire au 2nd tour des élections régionales ce dimanche 27 juin 2021 à Beuzeville (Eure) © Maxppp - Philippe Renault

On prend le même et on recommence. Hervé Morin est arrivé en tête des élections régionales en Normandie au second tour ce dimanche soir avec 44,26% des voix, selon les résultats définitifs.

La liste du président sortant (LR/UDI/MoDem) devance celle de Mélanie Boulanger (PS-EELV/Gen.s) avec 26,18% des voix, celle de Nicolas Bay (RN) qui recueille 19,52% des voix, celle et enfin celle de Laurent Bonnaterre (LREM) avec 10,04% des voix.

En 2015 le centriste l'avait emporté de justesse, la Normandie basculant à droite pour moins de 5.000 voix. Au premier tour du 20 juin Hervé Morin était arrivé en tête avec 36,86% des voix, soit une avance de 17 points sur la tête de liste RN le député européen Nicolas Bay qui était alors deuxième.

"Les Normands ont tranché et ils n'ont pas tranché à moitié"

Hervé Morin a réagi en direct sur France Bleu dimanche soir après sa victoire. "Les Normands ont tranché et ils n'ont pas tranché à moitié", selon le président sortant. Et d'ajouter : "Au soir du premier tour, peu de personnes pensaient qu'on aurait eu 7 à 8 points de plus."

"J'ai entendu durant toute la campagne la même chose et tous mes colistiers aussi. Des Normands disant 'Écoutez moi, je ne vote pas forcément à droite ou au centre. Je vote plutôt à gauche, mais j'ai voté pour vous. Il (Hervé Morin, ndlr) a fait le boulot pendant cinq ans. Il a fait ça avec passion et il a aimé tous les jours. Il démontre les convictions qui sont les siennes pour faire émerger cette communauté de destin qu'est cette communauté régionale. Il a porté des politiques innovantes. Vous savez, quand Yves-Marie Rives Malek, qui était sur la liste de Nicolas MAYER-ROSSIGNOL il y a cinq ans, le maire de Verneuil sur Avre dit Je veux venir à ton meeting, c'était des meeting. Simplement par Facebook Live au tout début, en disant Voilà, moi, je suis un homme de gauche, j'ai des valeurs de gauche, mais je voterai Morin parce qu'il a fait le boulot et que sinon, vous ne pouvez pas vous expliquer comment vous faites 45% avec une quadrangulaire avec quatre listes, c'est pas possible".

Interrogé sur l'abstention, Hervé Morin a répondu : "Oui, j'aurais préféré faire 45% des voix avec 60% de participation. Je ne vais pas répéter ce que dit tout le monde. Bien sûr, la question de la défiance à l'égard de la politique. Il y a bien sûr aussi la pédagogie sur l'action d'un conseil régional, je ne sus pas convaincu qu'il y ait beaucoup de Normands qui savent que c'est d'abord et avant tout la région qui soutient les entreprises régionales, les lycées, les transports."

A la question de savoir s'il y avait un problème de légitimité eu égard à la forte abstention, Hervé Morin a répondu : "Dans ce cas-là, il faut fait arrêter la démocratie. Il faut alors aussi se poser la question sur la présidentielle (de 2017, ndlr) car pour la première fois on a eu un chef de l'Etat élu avec loin des 50% des suffrages puisqu'il y avait énormément d'abstention.".

Quant à savoir avec qui Hervé Morin et sa liste vont gouverner à la région, il a répondu : "Je tends la main à tout le monde par nature pour décider ensemble, bâtir ensemble. J'ai expliqué que ma liste de premier tour sera ma liste de 2nd tour. Une ossature de centre et de droite mais avec des personnes d'horizons différents.  Pendant le mandat précédent, l'opposition a très souvent voté nos délibérations.  On ne va pas relancer des discussions d'appareils politiques. On va avoir une majorité à la région. Quand il s'agit de réfléchir sur des projets, il n y a aucun problème pour réfléchir ensemble. Mais j'ai assez de gens compétents."

Posez vos questions à Hervé Morin, invité de France Bleu ce lundi à 8h15

Hervé Morin sera notre invité exceptionnel sur France Bleu ce lundi matin à 8h15. Vous pouvez lui poser des questions en appelant le le 0 800 85 10 10.

-
- © Radio France - -

Hervé Morin officiellement (ré)élu ce vendredi

Sauf surprise, Hervé Morin sera officiellement (ré)élu président ce vendredi 2 juillet par les conseillers régionaux à Caen.

La liste qui est arrivée en tête au second tour obtient un quart des sièges à pourvoir. Elle reçoit donc le plus grand nombre de sièges qu’elle ajoute à ceux obtenus par la prime majoritaire. Elle est ainsi quasiment assurée de détenir la majorité au sein du conseil régional.

Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés au second tour.

Les conseillers régionaux sont élus pour six ans. La loi du 22 février 2022 porte la durée du mandat des conseillers qui seront élus en 2021 à 6 ans et 9 mois en raison d'un calendrier électoral chargé en 2027. La fin du mandat, d'abord envisagée en décembre 2027, a été fixée à mars 2028.

Les résultats

Pour les élections départementales, retrouvez toutes les infos en cliquant sur le département de votre choix : Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Maritime.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess