Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

François Hollande : Jean-Yves Le Drian devra quitter son ministère s’il est élu à la tête de la Bretagne

Bretagne, France

Après l’annonce de la candidature de Jean-Yves Le Drian vendredi dernier, François Hollande a confirmé ce lundi 19 octobre que son ministre de la Défense devra quitter son poste au gouvernement s’il est élu président de la région Bretagne.

François Hollande s'est exprimé sur Jean-Yves Le Drian, ce lundi matin.
François Hollande s'est exprimé sur Jean-Yves Le Drian, ce lundi matin. © Maxppp - (photo d'illustration)

C’est François Hollande lui-même qui l'a annoncé lundi matin sur RTL, il a fixé des règles claires à son ministre de la Défense. Le Président de la République explique que Jean-Yves Le Drian a eu son aval pour se présenter à la tête de la liste socialiste en Bretagne. "Il est candidat pour les élections régionales et je l'ai autorisé à pouvoir être candidat et être ministre de la Défense et il assumera parfaitement cette tâche."

La règle, je l'ai posée : c'est celle du non-cumul - François Hollande sur Jean-Yves Le Drian

Mais le chef de l’Etat ajoute que cette candidature se fait sous condition : "Ensuite, s'il est élu, il connaît parfaitement la règle. La règle, je l'ai posée : c'est celle du non-cumul ". François Hollande applique là la règle du "non-cumul" des mandats.

Jean-Yves Le Drian quitterait le gouvernement en cas d'élection à la tête de la région Bretagne, en vertu de la "règle" du "non-cumul".

Je l'ai autorisé à pouvoir être candidat et être ministre de la Défense - François Hollande

Au passage, le chef de l’Etat salue les états de service de son ministre : "Jean-Yves Le Drian est un très bon ministre de la Défense. Et il m'a accompagné dans des décisions très difficiles que j'ai eu à prendre, sur le Mali, la Centrafrique, l'Irak, la Syrie aujourd'hui. Il est candidat pour les élections régionales et je l'ai autorisé à pouvoir être candidat et être ministre de la Défense et il assumera parfaitement cette tâche. Ensuite, s'il est élu, il connaît parfaitement la règle. La règle, je l'ai posée: c'est celle du non-cumul".

Jean-Yves Le Drian doit présenter le détail de ses listes bretonnes ce lundi 19 octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess