Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Valéry Giscard d'Estaing

Hommage à Valéry Giscard d'Estaing : comment Yannick Favennec a tenté à 16 ans de faire le mur pour un meeting

-
Par , France Bleu Mayenne

En ce jour de deuil national ce mercredi en mémoire de Valéry Giscard d'Estaing décédé le 2 décembre, le député mayennais Yannick Favennec raconte comment l'ancien président lui a donné envie de se lancer en politique dès l'âge de 16 ans.

Valéry Giscard d'Estaing a été le héros des jeunes années du député mayennais Yannick Favennec
Valéry Giscard d'Estaing a été le héros des jeunes années du député mayennais Yannick Favennec © Radio France - Nathanael Charbonnier

En cette journée de deuil national une semaine après la mort de Valéry Giscard d'Estaing le 2 décembre 2020, le député centriste de la troisième circonscription de la Mayenne Yannick Favennec, invité de la matinale de France Bleu Mayenne, a raconté avoir pris goût à la politique grâce à l'ancien président de la République entre 1974 et 1981 : "Giscard a ouvert la fenêtre de la France pour y laisser passer un air de modernité, pour y laisser entrer la jeunesse, pour y introduire la réforme !"

Je voulais aller à un meeting, mais comme j'étais interne au lycée...

Aujourd'hui âgé de 62 ans, Yannick Favennec a seulement 16 ans lorsqu'il découvre le candidat à la présidentielle. Le jeune lycéen essaye de faire le mur pour assister à un meeting. Tentative ratée : "Dès l'âge de 16 ans, je me suis engagé dans sa campagne, je voulais absolument le voir ! D'abord, je voulais aller à un meeting, mais comme j'étais interne au lycée, on ne sort pas comme ça quand on est interne !"

Le plan était presque parfait : "J'avais fait une fausse déclaration de sortie, j'avais imité la signature de ma grand-mère pour pouvoir sortir et je me suis fait prendre la main dans le sac, je suis un piètre faussaire ! Et d'ailleurs, j'ai pris deux week-ends de punition, je n'ai pas pu sortir de l'internat pendant deux week-ends."

J'avais imité la signature de ma grand-mère, j'ai pris deux week-ends de punition !

La rencontre avec le chef d'État à l'origine de la légalisation de l'IVG, de l'abaissement de la majorité de 21 à 18 ans et du divorce par consentement mutuel se fait deux ans plus tard, en 1976, à Angers, lors d'une visite officielle : "Je lui ai serré la main ! Vous imaginez, à cet âge, ce que ça peut représenter !" 

Le fait d'arme de Yannick Favennec est d'avoir invité VGE à La Baroche-Gondouin, en Mayenne, en 2014, pour célébrer les 40 ans de son élection, en présence d'un millier de Mayennais et Mayennaises.

"Je suis un peu triste qu'il ait fallu attendre son décès la semaine dernière pour se rendre compte de toutes les réformes que nous lui devons", se désole le député, invitant les historiens à se pencher plus en détail sur son septennat.

Un livre d'or est accessible dans le hall de la mairie de Château-Gontier, tout comme au musée d'Orsay à Paris. C'est Valéry Giscard d'Estaing qui avait décidé en son temps de faire de cette gare un musée. Yannick Favennec souhaiterait qu'on rebaptiste ledit musée pour lui donner un nom plus giscardien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess