Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Hommage à Pétain : ça ne passe pas auprès des anciens combattants en Occitanie

mercredi 7 novembre 2018 à 20:38 Par Simon Cardona, France Bleu Occitanie

Les déclarations d'Emmanuel Macron à propos du maréchal Pétain ne passent pas auprès des anciens combattants en Occitanie. L'association des anciens combattants et amis de la Résistance de Haute-Garonne estime qu'on ne peut se limiter à une partie de la vie d'un homme quand on lui rend hommage.

Le président de la République Emmanuel Macron lors de la cérémonie à l'ossuaire de Douaumont, pour le 100e anniversaire de la fin de la guerre.
Le président de la République Emmanuel Macron lors de la cérémonie à l'ossuaire de Douaumont, pour le 100e anniversaire de la fin de la guerre. © Maxppp - Franck Lallemand

Haute-Garonne, France

Alors qu'il se rendait au Conseil des ministres délocalisé à Charleville-Mézières (Ardennes), Emmanuel Macron avait jugé "légitime" de rendre hommage au maréchal Pétain samedi 10 novembre. Il a expliqué que le chef du régime de Vichy avait été "pendant la Première Guerre mondiale un grand soldat" avant de conduire "des choix funestes" pendant la Deuxième en collaborant avec le régime nazi. Des propos mal accueillis par l'association départementale des anciens combattants et amis de la Résistance de Haute-Garonne.

"Il est légitime que nous rendions hommage aux maréchaux qui ont conduit l'armée à la victoire, comme chaque année." - Emmanuel Macron

"Je suis désagréablement surpris, a réagi Jean Baby, le président de l'association des anciens combattants et amis de la Résistance de Haute-Garonne.  On ne peut pas comprendre qu'on glorifie ou qu'on mette en avant un personnage sans prendre en compte l'ensemble de sa carrière ou de sa vie. Il est vrai que cet homme a eu à un moment donné une reconnaissance de la part de ses soldats et d'une partie de la nation puisqu'il a été nommé maréchal. Mais je pense que la suite de sa vie a complètement effacé tous les honneurs qu'il a pu engranger avant."

"Cet homme a été condamné à l'indignité nationale et à mort en 1945" - Jean Baby

Le parcours du maréchal Pétain a été frappé "d'indignité nationale" à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce qui permet à certains hommes politiques, présidents d'association ou historiens de contester tout hommage rendu au militaire. Pourtant, avec les sept autres maréchaux de la Première Guerre mondiale, Philippe Pétain sera lui aussi célébré samedi 10 novembre lors de la cérémonie d'hommage aux maréchaux de la Grande Guerre, aux Invalides à Paris.