Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Hôtel du Palais de Biarritz : mer d'huile à la SOCOMIX

jeudi 25 octobre 2018 à 17:53 Par Bixente Vrignon, France Bleu Pays Basque

La SOCOMIX qui gère l'Hôtel du Palais de Biarritz a entériné les décisions prises par le conseil municipal: elle est désormais propriétaire de l'Hôtel du Palais ainsi que du fonds de commerce.

Les murs et le fond de commerce de l'Hôtel du palais sont transférés à la SOCOMIX
Les murs et le fond de commerce de l'Hôtel du palais sont transférés à la SOCOMIX © Radio France - Bixente Vrignon

Biarritz, France

Alors que la tempête fait rage au sein du conseil municipal, l’œil du cyclone était ce jeudi sur la réunion de la Société communale d'économie mixte pour l'exploitation de l'Hôtel du Palais de Biarritz (SOCOMIX). L'ensemble des résolutions soumises au vote a été adopté à la quasi unanimité, selon plusieurs participants que nous avons consulté.

La réunion a pourtant débuté par une intervention de Michel Veunac, maire et président de la SOCOMIX pour dire qu'il n'avait pas le temps de donner des précisions sur l'accord trouvé avec les banques... Quel est le montant du prêt? À quelles conditions? Pour combien de temps? Ce sont pourtant les principales informations attendues par les Biarrots et les actionnaires qui n'ont pas réagi.

Pas de réponse

Rien de neuf pour les actionnaires qui se sont contentés d'entériner ce qui a déjà été décidé en conseil municipal et conseil d'administration. Un intervenant a lu une déclaration de Philippe Etcheverry, absent, qui a expliqué son vote contre: "Pour des raisons de forme: nous avons été ignorés par le Conseil d'Administration et nous n'avons reçu aucune information depuis juillet 2017. Et puis parce que je suis opposé à la direction prise, on n'est pas dans la catégorie palace, jouons la carte d'un hôtel 5 étoiles pour s'en tirer".

Trop de travail

Michel Veunac a repoussé la conféréence de presse de 24h - Radio France
Michel Veunac a repoussé la conféréence de presse de 24h © Radio France - Jacques Pons

Une Assemblée Générale bouclée en trois heures, et sans incidents. La seule nouveauté était le boitier électronique mis à disposition des actionnaires pour accélérer le vote et gagner encore plus de temps. Pourtant, Michel Veunac a décidé de reporter de 24h la conférence de presse prévue à l'issue. Raison invoquée: beaucoup de documents à signer suite à cette réunion, et un agenda surchargé dans l'après-midi...  La réunion avec la presse est prévue demain midi...