Politique

Hulot ministre de Macron, qu'en pensent les écologistes toulousains?

Par Stéphanie Mora, France Bleu Toulouse mercredi 17 mai 2017 à 21:51

La passation de pouvoir entre Nicolas Hulot et Ségolène Royal a eu lieu dès mercredi après-midi.
La passation de pouvoir entre Nicolas Hulot et Ségolène Royal a eu lieu dès mercredi après-midi. © Maxppp - Olivier Arandel

Ils sont membres d'EELV Haute-Garonne ou Insoumis. Ils défendent des programmes verts pour les législatives. Le columérin Patrick Jimena et le toulousain Antoine Maurice réagissent à l'entrée de Nicolas Hulot dans le gouvernement.

Nicolas Hulot a été nommé ministre de la transition écologique et solidaire. Lui qui avait tenté de se présenter à la présidentielle sous l'étiquette EELV en 2012 (battu par Eva Joly lors du vote militant) puis qui a renoncé à le faire sous son nom en 2017, entre dans le gouvernement d'Edouard Philippe, le premier de l'ère Macron. En Haute-Garonne, la nouvelle surprend les tenants de la transition écologique.

Bienveillance sans naïveté chez EELV

Antoine Maurice est conseiller municipal et métropolitain de Toulouse. Membre d'Europe Ecologie Les Verts, il reste méfiant sur les réelles marges de manoeuvre dont disposera le ministre Hulot avec un Premier Ministre et un Président dont les prises de positions vont parfois à l'encontre de la transition écologique "Nicolas Hulot lui-même était critique" sur le programme de Macron. Du coup, Antoine Maurice glisse : "c'est une bienveillance mais pas de naïveté et une vigilance pour la transition soit mise en oeuvre et pour cela, c'est aussi au moment des législatives que les choix se concrétiseront ou pas. Il faudra élire des députés écologistes à l'assemblée pour l'aider".

Antoine Maurice, EELV 31

Le respect et le doute chez l'Insoumis Patrick Jimena

Patrick Jimena ancien conseiller départemental EELV de Colomiers est passé chez la France Insoumise depuis quelques semaines. Même s'il salue l'action de Nicolas Hulot : "j'ai un profond respect pour tout ce qu'il a développé ces dernières années, en tout cas c'est un très grand pédagogue." il se dit "très surpris et dubitatif" devant le choix de "[son] ami". Et Patrick Jimena rappelle lui aussi les critiques de Nicolas Hulot sur le programme de Emmanuel Macron qui n'a "pas le même logiciel". Et de pointer les différences " dans le programme de Macron il y avait beaucoup de manques sur l'écologie et sur le partage des richesses et des terres. Je rappelle qu'Edouard Philippe est un adepte de Notre Dame des Landes contrairement à Nicolas Hulot, sur les boues rouges, sur Sivens, les OGM... le Premier Ministre n'est pas un adepte de la transition. Donc je souhaite bon courage à Nicolas Hulot!"

Patrick Jimena "souhaite bon courage à Nicolas Hulot".