Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2015 : pour la candidate FN Sophie Montel, "il fallait prendre ces mesures pour lutter contre le terrorisme"

Belfort, France

Les élections régionales se déroulent les 6 et 13 décembre prochain. L'invitée de France Bleu Belfort Montbéliard, ce lundi, était Sophie Montel, tête de liste Front national pour la région Bourgogne Franche-Comté.

Les attentats à Paris, le 13 novembre, ont bouleversé le pays en pleine campagne pour les élections régionales des 6 et 13 décembre 2015.

Il ne fallait pas désarmer la France »

Sophie Montel est tête de liste Front national pour la région Bourgogne Franche-Comté. Elle approuve les mesures prises par François Hollande : « Oui il fallait prendre ces mesures. Ce que l’on peut regretter c’est que rien n’ait été fait après Charlie Hebdo. Pendant plusieurs mandats, on a désarmé la France. »

Ma première mesure : annuler les 1 000 euros pour les migrants »

Le 24 septembre, lors d'une séance au conseil régional, l'élue FN a eu des mots très durs à propos de la politique d'accueil des migrants. Sophie Montel ne comprend pas que la France accueille aujourd’hui les migrants syriens : "Dès que je serai présidente j’annulerai la délibération qui octroie 1 000 euros pour chaque place d’accueil pour les migrants."

L’art contemporain ? Il ne faut pas acheter tout et n’importe quoi »

Lors d'un déplacement à Nevers fin octobre, Sophie Montel a expliqué qu’il fallait revoir le fonctionnement des fonds régionaux d'art contemporain et les politiques d'achat d'œuvres d'art par les régions : "Je dénonce les bobos qui s'extasient, coupe de champagne à la main, devant une toile blanche avec un point noir au milieu. L’art contemporain, ce sont des millions d’euros. Ce n’est pas un art populaire, mais un art acheté par une caste." 

Sophie Montel, tête de liste FN Bourgogne Franche-Comté

Choix de la station

À venir dansDanssecondess