Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il faut absolument exploiter l'ensemble des doses" de vaccins estime la présidente des maires de la Somme

-
Par , France Bleu Picardie

Des "opérations coup de poing" de vaccination ont lieu chaque week-end dans la Somme explique Bénédicte Thiébaut. La présidente de l'association des maires de la Somme prône par ailleurs la concertation entre les maires et l'Education nationale lors de fermeture de classes pour des cas de Covid.

Bénédicte Thiébaut, maire de Roiglise et présidente de l'association des maires de la Somme, était ce vendredi l'invitée de France Bleu Picardie.
Bénédicte Thiébaut, maire de Roiglise et présidente de l'association des maires de la Somme, était ce vendredi l'invitée de France Bleu Picardie. © Radio France - François Sauvestre

Le recteur Raphaël Muller le disait sur France Bleu Picardie ce jeudi : 85 classes d'écoles, collèges ou lycées sont fermées actuellement dans l'académie d'Amiens. Un vrai casse-tête pour les maires notamment, responsables des écoles dans leurs villes et villages et pris parfois en étau entre l'inquiétude des parents et des enseignants d'un côté et les directrices de l'Éducation nationale de l'autre. C'est l'inspection académique qui décide des fermetures de classe ou d'école, mais dans la Somme certains maires ont pris les devants ces dernières semaines en décidant eux-mêmes de fermer leur école : "prendre une décision unilatérale n'est jamais bon", estime la présidente de l'association des maires de la Somme et maire de Roiglise, Bénédicte Thiébaut. "Il ne faut pas que les maires hésitent à se rapprocher de leur inspecteur académique de leur territoire pour qu'il y ait une concertation (...) Il faut toujours dialoguer et échanger. Mais je comprends aussi l'inquiétude du maire.

Le coronavirus perturbe aussi l'accueil périscolaire ou les cantines, en raison de cas de Covid chez des personnels : "le problème c'est qu'on a de plus en plus de mal à trouver des remplaçants (...) Les remplaçants ne sont pas là et les maires sont obligés de fermer leur périscolaire, il n'y a pas d'autre solution." Alors comment freiner l'épidémie dans les écoles et par extension dans toute la société ? En avançant les vacances scolaires de printemps pour tous au 2 avril comme le suggère la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse ? "Ça peut être une solution", reconnait Bénédicte Thiébaut qui voit tout de même un problème au fait de fermer les écoles par anticipation : "la population est lasse. Les jeunes eux-mêmes sont très perturbés avec les cours à distance. On sent que le moral est en berne, il faut absolument éviter cela."

Bénédicte Thiébaut, maire de Roiglise et présidente de l'association des maires de la Somme

Des "opérations coup de poing" sur la vaccination

La solution pour sortir de la crise ça reste la vaccination. Les maires de la Somme sont pleinement engagés dans cette campagne assure Bénédicte Thiébaut : "le rôle des maires est primordial pour relever le nombre de personnes de plus de 75 ans qui peuvent être vaccinées. Il y a des opérations coup de poing qui ont lieu chaque week-end dans la Somme dans différents secteurs. Il y a des doses supplémentaires qui arrivent et il faut absolument exploiter l'ensemble de ces doses pour que l'on puisse accélérer cette vaccination et enrayer cette épidémie.

Alors que sont ces "opérations coup de poing" ? Des sortes de centres vaccination éphémères dans des territoires différents selon la maire de Roiglise : "là par exemple dans l'est de la Somme nous avons une opération sur le Grand Roye, où nous avons 1.200 doses sur trois jours. Il nous suffit de faire un planning pour que ces 1.200 doses soient attribuées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess