Politique

"Il faut avoir une certaine forme de mystère quand on est Président" dit Arnaud Montebourg sur France Bleu Périgord

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord et France Bleu lundi 17 octobre 2016 à 8:00

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg © Maxppp - Maxppp

Arnaud Montebourg était l'invité du matin de France Bleu Périgord ce lundi matin. Le candidat socialiste à la primaire de la gauche vient à Coulounieix Chamiers notamment en Dordogne aujourd'hui pour parler emploi, agriculture et éducation.

Arnaud Montebourg était l'invité du matin de France Bleu Périgord ce lundi. Le candidat socialiste à la primaire de la gauche est en Dordogne. Il vient notamment à l'invitation de Jean Pierre Roussarie, le maire de Coulounieix Chamiers, qui est l'un de ses proches.

Il devrait rencontrer des représentants du monde de l'éducation, mais aussi des chefs d'entreprises, visiter l'usine CETEC à Marsac, faire un petit détour par la chambre d'agriculture et dédicacer son livre, "Le Retour de la France", à la librairie Marbot.

Retrouvez l'interview intégrale d'Arnaud Montebourg

Il tiendra enfin une réunion publique ouverte à tous au centre Gérard Philippe à Coulounieix à 20h. Mais Arnaud Montebourg était l'invité du matin de France Bleu Périgord tout à l'heure. Il est notamment revenu sur l'éventuelle candidature du président sortant François Hollande à la primaire, qu'il pourrait donc affronter :

"C'est à lui de décider, pour ma part je propose une alternative bien différente de la sienne" explique Arnaud Montebourg. "Je reste fidèle au serment du discours du Bourget et aux ouvriers de Floranges, c'est bien le sens de ma candidature", explique-t-il.

Arnaud Montebourg a été étonné, surpris de la publication du livre d'entretien de François Hollande, qui a fait polémique :

"Son activité de confidence porte atteinte à la gravité de la fonction donc je pense qu'il est nécessaire d'avoir de la réserve et une forme de mystère, quand on est Président en charge, on a beaucoup d'autres choses à faire que de passer vos soirées avec des journalistes."

Economie et agriculture

Mais Arnaud Montebourg a surtout voulu parler économie et agriculture.

Arnaud Montebourg en visite chez Repetto en 2012 en Périgord - Maxppp
Arnaud Montebourg en visite chez Repetto en 2012 en Périgord © Maxppp - Maxppp

"Nous n'aurons pas le choix, si nous ne voulons pas perdre notre production laitière dans notre pays, nous devrons faire une alliance entre les forces productives, les centrales d'achat et l'industrie de transformation, les marges ne sont jamais pour les producteurs, on ne peut pas continuer à distribuer du lait, qui à terme ne sera même plus produit en France" dit Arnaud Montebourg.

En matière d'emploi, il pense que la grande erreur du gouvernement socialiste "a été le choix de l'austérité". "La bataille dans le gouvernement a été vive, et constante" explique Arnaud Montebourg. "Ma seule erreur est de ne pas avoir réussi à corriger le choix de l'austérité, moi je propose la sortie de l'austérité, et un nouveau cycle pour l'Union européenne".

Partager sur :