Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il faut qu'on trouve environ 130 personnes" : le maire de Vire lance un appel à tenir les bureaux de vote

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le calendrier des élections régionales et départementales est désormais fixé au 20 et 27 juin. Reste à trouver des volontaires pour tenir les bureaux. Entre le coronavirus et les nouvelles règles sanitaires imposées par le gouvernement, le maire de Vire lance un appel aux volontaires.

Le maire de Vire, Marc Andreu-Sabater, dans son bureau le 14 avril.
Le maire de Vire, Marc Andreu-Sabater, dans son bureau le 14 avril. © Radio France - Marc Bertrand

"Il faut qu'on trouve environ 130 personnes pour faire tourner nos 17 bureaux de vote, mais fois deux, parce qu'il y a les régionales et les départementales en même temps !", égrène Marc Andreu-Sabater. Le maire de Vire lance un appel à trouver des bénévoles pour tenir les bureaux de vote à chaque élection. Mais pour les régionales et départementales, décalées au 20 et 27 juin cette année, ça s'annonce particulièrement compliqué dans la ville de 17.000 habitants. 

Pour tenir un bureau, il faut être vacciné ou testé

"La crise sanitaire complique forcément les choses", avoue le maire. Le gouvernement a renforcé les règles sanitaires, chaque volontaire du bureau devra par exemple soit être vacciné, soit avoir réalisé un test PCR négatif au maximum 48 heures avant le scrutin. Sachant que ce n'est déjà pas facile de trouver des volontaires à chaque élection : "On a des élus très mobilisés, des personnels de la collectivité aussi, mais ce n'est pas suffisant. Avec la crise sanitaire, j'ai un élu qui m'a par exemple indiqué qu'il ne participerait pas parce qu'il a une position en retrait sur la vaccination". 

Le maire en appelle aux jeunes

Le maire en appelle notamment aux jeunes, et aux personnes qui n'ont jamais franchi le pas d'être volontaires dans les bureaux de vote. Il ne pense pas en arriver jusqu'à la réquisition d'employés municipaux. Mais elle est possible dans les textes, s'il n'y a pas assez de monde pour tenir les bureaux de vote.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess