Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Drôme Ardèche

Il n'y aura pas de nouvelle élection législative à Valence

mardi 5 septembre 2017 à 17:26 Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme Ardèche

Le Conseil Constitutionnel rejette le recours déposé par des Drômois qui réclamaient l'annulation de l'élection de Mireille Clapot. Ils dénonçaient les gros dysfonctionnements dans l'envoi des professions de foi.

Mustapha Laqlii (Action Citoyenne), Antonin Bonnefoi (MRC), Annie Roche (candidate EELV), Jimmy Levacher (suppléant FI) et Sébastien Julien (FI) demandaient une nouvelle élection législative à Valence
Mustapha Laqlii (Action Citoyenne), Antonin Bonnefoi (MRC), Annie Roche (candidate EELV), Jimmy Levacher (suppléant FI) et Sébastien Julien (FI) demandaient une nouvelle élection législative à Valence © Radio France - Florence Gotschaux

Valence, France

Mireille Clapot, reste députée de la Drôme. La candidate La République en Marche a été élue le 18 juin dernier sur la 1ère circonscription, celle de Valence. Mais quelques jours plus tard, une trentaine de citoyens, militants et candidats à ces élections ont déposé un recours auprès du Conseil Constitutionnel.

Ils réclamaient l'annulation du scrutin, faussé, selon eux, par les dysfonctionnements dans l'envoi des professions de foi. Les électeurs de la circonscription n'ont pas reçu les documents de campagne de tous les candidats.

Tous les recours rejetés

Les Sages ont répondu aux requérants pendant l'été. Ils assurent que vus les scores, le résultat n'aurait pas été différent. Jimmy Levacher, candidat suppléant de la France Insoumise en prend acte, même s'il déplore que le code électoral n'ait pas été respecté. La candidate Europe Écologie les Verts, elle, s'apprête à renvoyer un courrier au Conseil Constitutionnel. Annie Roche a obtenu 4,86% des suffrages. Avec 48 voix de plus, ses frais de campagne lui étaient remboursés.