Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

"Il y a un désir d'écologie très fort", estime Christophe Najdovski après la réélection d'Anne Hidalgo à Paris

-
Par , France Bleu Paris

L'adjoint à la maire de Paris chargé notamment des transports, Christophe Najdovski, revient sur France Bleu Paris sur les grands axes du deuxième mandat d'Anne Hidalgo, réélue dimanche 28 juin maire de Paris. Christophe Najdovski s'inquiète aussi du fort taux d'abstention lors du second tour.

Christophe Najdovski
Christophe Najdovski © Radio France - Martine Bréson

Sans grand suspense, la maire sortante de Paris, Anne Hidalgo, a été réélue ce lundi 29 juin. Avec près de 50 % des voix, l'élue socialiste devance la candidate Les Républicains (LR) Rachida Dati (32 % des voix) et la candidate La République en Marche (LREM), Agnès Buzyn. 

Invité de France Bleu Paris ce lundi 29 juin, l'adjoint à la maire de Paris chargé des transports, Christophe Najdovski, revient sur les priorités d'Anne Hidalgo pour ce deuxième mandat. En troisième position sur la liste (élue) de Jérôme Coumet, dans le 13e arrondissement, Christophe Najdovski (Europe-Ecologie Les Verts) pourrait à la fois siéger au conseil de Paris et poursuivre ses activités d'adjoint.

La forte abstention "pose un problème de légitimité globale"

Plus de six électeurs parisiens sur dix ne se sont pas déplacés pour aller voter. Pour Christophe Najdovski, cette forte abstention incite à "prendre ces résultats avec beaucoup d'humilité. Cela montre que beaucoup de Franciliens et de Français sont éloignés de la politique, pas seulement à cause de la crise sanitaire. Il y a une partie des gens qui n'ont pas souhaité voter à cause du virus (43 % des abstentionnistes en France, selon un sondage Ipsos pour Radio France, ndlr), mais plus fondamentalement c'est que les gens ne sont pas déplacés, ils sont éloignés de la chose publique. Cela pose un problème de légitimité globale qui pose question à l'ensemble de la classe politique, lorsque les abstentionnistes sont le premier parti de France."

Cela montre que beaucoup de Franciliens et de Français sont éloignés de la politique, pas seulement à cause de la crise sanitaire - Christophe Najdovski, adjoint à la maire de Paris chargé des transports

"_On a une démocratie qui ne va pas très bien en France. Cette vague d_'abstention doit aussi nous interroger sur la façon dont nous nous adressons aux gens", estime Christophe Najdovski.

"S'occuper des services publics, de l'éducation, de la santé"

Pour ce deuxième mandat, "il faut s'occuper des questions du quotidien, explique Christophe Najdovski. Il y a _un désir écologique très fort_, le fait de pouvoir avoir des villes respirables. La première chose qu'ont souhaité les citoyens après le confinement, c'est de bénéficier d'espaces verts, de respirer en ville, se déplacer... "

Parmi les premières mesures d'Anne Hidalgo, figure la piétonnisation du Canal Saint-Martin. Mais parmi les priorités, il y a aussi "s'occuper des services publics, de la question de l'éducation, de la santé, détaille l'adjoint en charge des transports. Les soignants ont été en première ligne, j'espère qu'ils auront un geste du gouvernement."

"Les services publics ont été des amortisseurs de la crise. Il faut renforcer tout simplement le service public et montrer que les élus sont à l'écoute. Île-de-France Mobilités est en crise : comme l'aérien, le secteur des transports en difficulté espère qu'il sera aidé", conclut Christophe Najdovski. 

Christophe Najdvoski, adjoint à la mairie de Paris en charge des transports, invité de France Bleu Paris ce lundi 29 juin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu