Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Ile-de-France : 17 maires de gauche se coordonnent pour mettre en avant leur expertise face à la crise

-
Par , France Bleu Paris

17 maires de gauche d'Ile-de-France ont décidé de se réunir dans une coordination "Bouclier Anti Covid" pour proposer au gouvernement des mesures pour "réussir le déconfinement du 11 mai", en s'appuyant notamment sur les compétences des municipalités.

Luc Carvounas, maire PS d'Alfortville, l'un des premiers signataires
Luc Carvounas, maire PS d'Alfortville, l'un des premiers signataires © Maxppp - Vincent Isore

Pour gérer la crise sanitaire, économique et sociale liée au covid-19, les maires restent sur le terrain, notamment en commandant des masques et en livrant des bons alimentaires aux foyers les plus modestes en collaboration avec des associations.  Des initiatives que les maires entendent bien faire remonter au gouvernement. 17 maires de gauche d'Ile-de-France lancent ce samedi une coordination pour "réussir le déconfinement du 11 mai". Ils comptent présenter au gouvernement d'ici le début du mois de juin, un Livre blanc sur les bonnes pratiques à avoir maintenant et après, pour préparer "la prochaine épidémie", explique Luc Carvounas, maire socialiste d'Alfortville (Val-de-Marne). 

Seize maires du Parti Socialiste au Parti communiste, ont répondu à l'appel de Luc Carvounas. Parmi eux, Patrick Haddad, maire PS de Sarcelles,  (Val-d'Oise), Christian Métairie, maire EELV d'Arcueil (Val-de-Marne), Laurent Cathala, maire PS de Créteil (Val-de-Marne), Jean-Philippe Gautrais, maire Front de Gauche de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), Patrick Jarry, maire divers gauche de Nanterre (Hauts-de-Seine) et Jean-Claude Kennedy, maire PCF de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Ils vont donc se réunir au sein de cette coordination, de cette structure associative, dont les statuts sont en cours d'écriture. Les édiles enverront par la suite un courrier à tous les maires de gauche de la région, pour les appeler à soumettre leurs propositions au sein d'une future plateforme.

Mettre en avant l'expertise territoriale

Cette coordination baptisée "Bouclier anti-Covid" entend mettre en avant les compétences communales pour proposer des solutions, soumettre ce dont ils ont manqué pour lutter contre le coronavirus. Les élus locaux souhaitent préparer les mesures qui rendront possible le déconfinement, notamment "sur ses conséquences économiques et sociales". "On pourrait doter les Ehpad de tablettes numériques pour que, si l'on vient à nouveau à être confiné, les résidents puissent avoir directement accès à leur famille", soumet Luc Carvounas. Autre réflexion propsée par les 17 édiles, la question des masques et du gel hydroalcoolique : "Je vais doter tous les enfants de ma ville de masques alternatifs, je vais aussi doter les personnels communaux, mais l'Education nationale sera-t-elle en mesure de doter ses fonctionnaires ?", s'interroge ainsi le maire socialiste d'Alfortville. Les édiles refusent ainsi de "combler tous les trous" : "On demande qu'on ne soit plus considérés comme supplétifs, mais que l'on soit respectés".

Les maires demandent à être "respectés" par l'Etat

A travers cette coordination et ce futur Livre blanc, les 17 maires veulent interpeller le gouvernement. Les édiles, qui se présentent comme "les premiers guichets républicains" refusent ainsi de "combler tous les trous" : "On demande qu'on ne soit plus considérés comme supplétifs, mais que l'on soit respectés".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess