Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Ile-de-France : La République en marche présente ses 67 premiers candidats aux législatives

jeudi 11 mai 2017 à 19:19 Par Lola Fourmy, France Bleu Paris

Richard Ferrand, le secrétaire général du mouvement fondé par Emmanuel Macron, a présenté ce jeudi les 428 premiers candidats investis dans tout le pays pour les élections législatives de juin. En Île-de-France, 67 noms sont désormais officialisés.

Richard Ferrand, secrétaire général de La République en marche, lors de la présentation des candidats aux légilsatives
Richard Ferrand, secrétaire général de La République en marche, lors de la présentation des candidats aux légilsatives © AFP - ERIC FEFERBERG / POOL

Richard Ferrand, le secrétaire général de La République en marche a dévoilé ce jeudi après-midi la liste des premiers candidats officiellement investis pour les élections législatives du 11 et 18 juin prochain.

Comme promis, le mouvement a présenté autant de femmes que d’hommes (214), 52% des candidats sont issus de la société civile, 77% n’ont aujourd’hui aucun mandat.

En Ile-de-France, le mouvement présente 67 candidats dans l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val d’Oise, le Val de Marne, les Yvelines et à Paris.

Pas d’investiture pour Manuel Valls, mais la candidature de l’ex patron du RAID acceptée

Lors de cette présentation, Richard Ferrand a précisé que l’ancien Premier ministre, Manuel Valls n’avait pas reçu l’investiture de La République en marche car il ne répondait pas aux critères, il a déjà effectué trois mandats de parlementaires. Cependant, le mouvement d’Emmanuel Macron n’a pas investi de candidat face à lui dans la 1ere circonscription de l’Essonne qu’il briguait, lui laissant une porte ouverte.

Nous ne claquons pas la porte au nez de Manuel Valls - Richard Ferrand

Décision saluée ce jeudi soir par Manuel Valls.

Parmi les candidats expérimentés que l’on retrouve dans cette, Jean-Jacques Bridey, député dans la 7e circonscription du Val-de-Marne et maire de Fresnes qui a quitté le PS.

On retrouve aussi des personnalités connues de la société civile comme celle du médiatique mathématicien Cédric Villani, investi dans la 5e circonscription de l’Essonne, ou encore l’ancien patron du RAID Jean-Michel Fauverge dans la 8e circonscription de la Seine-et-Marne.

Des recalés et des absents

Dans le lot de ceux qui se sont vu refuser l’investiture on compte le maire de Sevran, Stéphane Gatignon. Fait étonnant, aucun candidat n’a pour l’instant été investi dans plusieurs circonscriptions convoitées par des figures de droite, telles que la 9e des Hauts-de-Seine, circonscription de Thierry Solère, idem pour Gilles Boyer (8e des Hauts-de-Seine), et pour le lemairiste Franck Riester dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne. A noter aussi qu'il n'y a aucune investiture de La République en marche dans le 12e circo des Hauts-de-Seine, celle du député socialiste Jean-Marc Germain, secrétaire national du PS dédié à l'emploi, et l'une des figures des frondeurs,même chose dans la 3e circo de la Seine-et-Marne, celle d'Yves Jégo figure de l'UDI, des appels du pied peut-être là encore.

Autre surprise, ce jeudi soir, après avoir vu son nom apparaître dans la liste officielle, François Pupponi a démenti avoir demandé l’investiture de La République en marche dans la 8e circonscription du Val d’Oise. Précisant sur franceinfo que la seule investiture qu’il ait demandée est celle du Parti socialiste.

Liste complète des candidats investis en Île-de-France à lire ici :