Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : des élus protestent contre l'abandon des projets de contournements routiers

-
Par , France Bleu Armorique

Plus d'une cinquantaine d'élus de Fougères, Vitré et Châteaubourg se sont réunis devant le conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, à Rennes, ce jeudi 22 juillet. Ces élus ne décollèrent après l'abandon des projets de contournements routiers, annoncé par le président du département.

Une cinquantaine d'élus étaient rassemblés devant le conseil départemental d'Ille-et-Vilaine
Une cinquantaine d'élus étaient rassemblés devant le conseil départemental d'Ille-et-Vilaine © Radio France - Lucie Amadieu

Ils ont profité de la première session du conseil départemental depuis les élections de juin dernier, pour manifester leur mécontentement. Écharpe tricolore en bandoulière, une cinquantaine d'élus de Fougères, Vitré et Châteaubourg s'est rassemblée ce jeudi 22 juillet devant l'hôtel du département à Rennes. Ces élus réclament que le moratoire sur les projets routiers du département soit levé. Ils souhaitent aussi que les études sur les projets de contournement de leur commune se poursuivent. Le président du conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, Jean-Luc Chenut, avait renoncé à ce projet pour constituer une majorité avec les élus d'Europe Ecologie Les Verts (EELV). 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces élus se disent «sidérés», «surpris», «étonnés» par l'annonce de Jean-Luc Chenut, au lendemain du second tour des élections départementales. Isabelle Le Callenec. La maire de Vitré et présidente de Vitré communuté distribue des tracts à l'entrée du conseil départemental. Elle veut informer les nouveaux conseillers. « Nous avons financé et commencé des études. Nous demandons à aller jusqu'au bout de ces études pour déterminer quels sont les meilleurs projets avec le moins d'impact sur l'environnement. »

Nous avons besoin de ce contournement - Louis Ménager, le maire de Montreuil-sous-Pérouse et vice-président de Vitré communauté

Le contournement est attendu par les habitant d'après Hubert Desbles, l'adjoint urbanisme et travaux à la mairie de Châteaubourg. « Il n'y a qu'un seul axe qui traverse la ville. Il est engorgé. Chaque jour 17 000 véhicules passent à Châteaubourg. Les concertations montrent que ce projet est demandé. Tous les feux sont au vert, ce serait dommage de rater cette opportunité. » À Vitré, ce contournement est même une nécessité pour Louis Ménager, le maire de Montreuil-sous-Pérouse et vice-président de Vitré communauté. « Nous avons investi beaucoup d'argent, de temps et de moyens administratifs. Nous avons besoin de ce contournement, nous ne le faisons pas pour le plaisir de construire des routes. À Vitré, il y a trois secteurs engorgés le soir et le matin. Il y a régulièrement des bouchons. »

Des contournements routiers... pas tout à fait abandonnés

Les projets de contournements de Vitré, Châteaubourg et Fougères sont bien abandonnés dans leur forme actuelle, mais cela ne signifie pas pour autant l'arrêt des réflexions indique Anne-Françoise Courteille, la première vice-présidente du conseil départemental. « Il faut être clair, les tracés tels qu'ils avaient été envisagés sont arrêtés. En revanche, la question des contournements n'est pas suspendue. Nous allons repartir sur une réflexion. Nous allons reprendre les données qu'on a déjà mais sous un autre angle. Il est hors de question qu'on s'arrête là. Nous devons déterminer les nouvelles solutions à apporter pour répondre aux problèmes de fluidité de circulation dans ces villes. »

Les élus protestataires devraient être reçus par Jean-Luc Chenut, le président du conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, ce vendredi 23 juillet, dans l'après-midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess