Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : quand des maires partent à la chasse aux assesseurs pour les élections de juin

-
Par , France Bleu Armorique

Alors que la crise sanitaire n'est pas terminée, certaines mairies d'Ille-et-Vilaine ont du mal à trouver des assesseurs pour les élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021.

Les assesseurs ne se bousculent pas pour les élections départementales et régionales .
Les assesseurs ne se bousculent pas pour les élections départementales et régionales . © Radio France - FRANCOIS CORTADE

C'est ce lundi à midi que le dépôt des candidatures pour le premier tour des élections régionales est clos dans les préfectures. Les élections régionales et départementales ont lieu le même jour les 20 et 27 juin 2021.  Mais cette année, les mairies ont du mal à trouver des assesseurs pour tenir les bureaux de vote qui doivent se dédoubler en raison des deux scrutins, organisées en même temps, dans un contexte sanitaire encore fragile.  En Ille-et-Vilaine, les maires redoublent d'efforts pour attirer les bénévoles qui doivent, sauf cas particuliers, être électeurs de la commune où ils sont assesseurs.

Casse-tête à Dinard

A Dinard, 10.000 habitants,  comme il faut deux fois plus d'assesseurs, il faut trouver 108 volontaires pour tenir les 9 bureaux de vote de la commune. Mais ces 2 dimanches, beaucoup d'habitants auront l'esprit ailleurs "tout le monde n'est pas disponible pendant ces deux jours car avec le déconfinement, il y a beaucoup de gens qui ont envie de s'évader et qui ne veulent pas être bloqués dans un bureau de vote" explique Martine Guénégant, adjointe au maire de Dinard. Tous les élus seront mobilisés durant ces deux dimanche. A Dinard, le maire et une adjointe sont par ailleurs candidats aux départementales ce qui leur permet de pouvoir recruter deux assesseurs chacun sur tout le département.

La peur du covid

Les assesseurs sont vaccinés s'ils le souhaitent, c'est en tout à cas plutôt recommandé. "On a demandé à l'hôpital de Vitre de gérer les vaccinations des élus et des assesseurs" précise Marie-Christine Morice, maire d'Etrelles, 2500 habitants, mais "on a aussi des personnes qui ne souhaitent pas tenir de bureaux car elles ne veulent pas être vaccinées, ni se faire tester".  Et le contexte sanitaire, en nette amélioration mais encore fragile n'aide pas les maires dans leurs recherches "à cause de la pandémie, il y a toujours un risque sanitaire et pourtant on a tout prévu, les masques, les gels et les plexyiglass" constate Maryse Lecomte maire de Bléruais, un village de 105 habitants "10% des habitants sont déjà conseillers municipaux, c'est compliqué de trouver des bénévoles".

Je prends mon téléphone tous les jours pour essayer de mobiliser des bénévoles qui pourraient seconder les élus - Marie-Christine Morice, maire d'Etrelles

Choix de la station

À venir dansDanssecondess