Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO - Impôt à la source : Gérald Darmanin lance un appel aux chefs d'entreprises

jeudi 30 août 2018 à 10:27 Par Olivier Uguen, France Bleu Béarn et France Bleu

"Après les baisses d'impôts très importantes que nous faisons pour les sociétés, nous demandons que tous les employeurs fassent quelque chose pour les salariés", a estimé le ministre ce jeudi sur France Bleu Béarn.

Gerald Darmanin, ministre des Comptes publics, était l'invité de France Bleu Béarn ce jeudi
Gerald Darmanin, ministre des Comptes publics, était l'invité de France Bleu Béarn ce jeudi © Maxppp -

Pau, France

La réforme de l'impôt à la source entrera bien en vigueur le 1er janvier 2019. Invité de France Bleu Béarn ce jeudi, le ministre de l'Action et des Comptes publics a à nouveau démenti l'information du Canard enchaîné, qui parlait d'un report du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu.

Gérald Darmanin a répondu aux critiques du patronat, qui dénonce régulièrement la lourdeur et le coût de la future démarche pour les entreprises. En réalité, le chef d'entreprise "fait déjà ce travail", a estimé Gérald Darmanin. "Il prélève les cotisations sociales (...) pour financer la sécurité sociale, il prélève pour l'Etat la CGS". "Après les baisses d'impôts très importantes que nous faisons pour les sociétés, et parfois ça nous est reproché par l'aile gauche du pays, nous demandons que tous les employeurs fassent quelque chose pour les salariés". "C'est une réforme pour les salariés".

Le ministre, qui va écrire à toutes les entreprises "dès demain" vendredi, a rappelé la mise à disposition des entreprises de moins de 20 salariés d'un système d'aide à la gestion du prélèvement. "Si le chef d'entreprise ne peut pas le faire, nous le ferons à sa place".

Le prélèvement à la source est une réforme qu'il juge "pratique" pour les contribuables.

"Je peux vous dire que l'environnement, l'écologie est au cœur du projet d'Emmanuel Macron"

Le ministre est par ailleurs resté évasif sur l'engagement pris par Nicolas Hulot de réintroduire des ours en Béarn cet automne. Gérald Darmanin n'a pas voulu confirmer l'engagement du ministre de la Transition énergétique, qui a démissionné de ses fonctions lundi. "Il n'appartient pas au ministre des Comptes publics de s'occuper des autres sujets qui ne concernent pas son ministère".

"Je voudrais simplement vous dire que moi en tant que ministre du Budget, j'ai eu à voir pendant un an la priorité qu'a donné le président de la République sur la question écologique, aucun gouvernement n'avait autant donné depuis la création du ministère de l'Environnement sous Valérie Giscard d'Estaing", a-t-il expliqué.

Des agents des impôts ont prévu de manifester à l'occasion de sa visite  à Pau, ce jeudi. Plusieurs syndicats appellent à un rassemblement à 13h devant le centre des finances publiques, rue de Montpezat. Ils dénoncent les suppressions de poste et les fermetures des trésors publics en zone rurale.