Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Impôts, désendettement, investissements : ce qu'il faut retenir du budget primitif 2020 de la ville de Laval

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Le conseil muncipal de Laval a voté ce lundi soir le budget primitif 2020 prévoyant une stabilité des taux d'impositions et des dépenses d'investissements à la hausse. Un budget qui n'a pas été voté par l'opposition.

Finances (illustration)
Finances (illustration) © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Les chiffres étaient à l'honneur ce lundi soir en conseil municipal à Laval. Les élus ont voté le Budget Primitif pour 2020, année qui sera marquée par les élections municipales au mois de mars. Un conseil municipal, le dernier de 2019, aux allures (parfois) de bilan de l'actuelle majorité sur l'épineuse question des finances. 

Le 15 novembre dernier, les débats avaient été houleux entre les élus, après la publication du rapport  de la Chambre Régionale des Comptes qui jugeait encore "préoccupante" la situation financière de la ville de Laval malgré des efforts sur ce dernier mandat. 

Le désendettement continue ... 

C'est un des talons d'Achille de la ville de Laval depuis plusieurs années et depuis plusieurs mandats.  L'endettement. Il baissera de 4,5 millions d'euros l'année prochaine pour s'établir à 71,7 millions d'euros. En 2014 et donc au début du mandat de François Zocchetto, l'encours de dette s'établissait à 84,7 millions d'euros. 

... les investissements aussi 

Le Budget Primitif 2020 prévoit des investissements à hauteur de 9,3 millions d'euros contre 8,2 millions d'euros en 2019. La création du Conservatoire à Rayonnement Départemental, les plans qualités pour les écoles, la voirie et les espaces verts mais aussi le plan gymnase et des travaux de voirie dans la rue de Bretagne. 

Pas d'augmentation des impôts

D'après l'équipe municipale actuelle, les impôts ont diminué de 10 % depuis le début du mandat. Les taux d'imposition resteront les mêmes pour 2020. François Zocchetto le maire de Laval a d'ailleurs pris la parole sur le sujet. "A la vue de ces bons chiffres, je m'étonne que ce budget primitif ne fasse pas l'unanimité" a t-il déclaré, un peu ironique. 

Et les associations ? 

En face, l'opposition municipale a voté contre ce budget primitif. Georges Poirier par exemple, a pointé la baisse constante du soutien financier aux associations dans les six budgets primitifs depuis 2015. Cette année-là les montants votés s'établissaient à 2.596.521 euros. En 2020, ils s'établiront à 2.250.000 euros. "On regarde souvent ce que l'on fait, mais il faut aussi voir ce que l'on ne fait pas" poursuivait Claude Gourvil citant pêle-mêle "des quartiers mal entretenus", des agents de nettoyage pas assez nombreux et mal outillés ... par exemple.  

Amélioration ou pas des finances de la ville de Laval, ce sujet ne manquera de toute façon pas de revenir sur le devant de la scène pendant la campagne des élections municipales en mars 2020. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess