Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO - Incendie de Notre-Dame de Paris : 850 ans d'histoire de France partis en fumée

mardi 16 avril 2019 à 9:24 - Mis à jour le mardi 16 avril 2019 à 21:36 Par Pierre Emparan, France Bleu

Devenue grâce à Victor Hugo un symbole populaire au-delà de sa dimension religieuse, la cathédrale Notre-Dame aura connu tous les soubresauts de l’histoire de France depuis le Moyen Age, de Saint Louis à De Gaulle, devenant le site touristique le plus visité d'Europe.

L'arrivee en caleche de l'empereur Napoleon Ier (1769-1821) et de l'imperatrice Josephine de Beauharnais (1763-1814) a la cathedrale Notre Dame de Paris le jour du sacre" Estampe d'apres "Le livre du Sacre" de Jean Baptiste Isabey
L'arrivee en caleche de l'empereur Napoleon Ier (1769-1821) et de l'imperatrice Josephine de Beauharnais (1763-1814) a la cathedrale Notre Dame de Paris le jour du sacre" Estampe d'apres "Le livre du Sacre" de Jean Baptiste Isabey © AFP - JOSSE

L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris suscite une vive émotion bien au-delà des religions et des frontières. Certainement parce que depuis la pose de la première pierre en 1163, ce joyau de l'art gothique le plus visité d'Europe est devenu un symbole autant politique que religieux.  Entre les mariages royaux, le sacre de Napoléon 1er, ou le Te Déum de la victoire de 1945.

Un monument au cœur de plus de 850 ans d’histoire de France

L'histoire de l'édifice de 122 m de long et 35 m de haut (un record au XII siècle) commence probablement en avril 1163 avec la bénédiction du chantier par le pape Alexandre III, mais rien n'est sûr rappel le journal le Parisien/Aujourd'hui en France. 

Le gros œuvre de la nouvelle cathédrale sera achevé en 1245, sous le règne du très pieux Louis IX (futur Saint Louis), six ans après qu’il a accueilli (pieds nus et en tunique blanche) à Notre-Dame la couronne d’épine (supposée) du Christ. Le vaisseau de pierre ne tarde pas à faire l’admiration de toute l’Europe du Moyen Age. 

Abandonnée et fermée après la Révolution

En 1793, il n’y a plus de cathédrale sur l’île de la Cité, mais un temple dédié au culte de la Raison rappel Le Figaro. On a supprimé les couronnes de la galerie des Rois. La Commune de Paris exige que, sous "huit jours, les gothiques simulacres des rois de France" disparaissent. Ils sont méthodiquement détruits, décapités. Du 7 novembre 1792 au 15 août 1795, Notre-Dame est fermée.  En 1796, sur le parvis, les pierres obstruent la voie publique, les immondices s’accumulent, l’endroit se transforme en latrines sauvages. Dépouillée de ses statues, on stocke le vin dans les chapelles, les cloches se taisent.

Le sacre de Napoléon

Immortalisée dans deux célèbres tableaux du peintre David, Le Sacre de Napoléon et La Distribution des aigles, la cathédrale Notre-Dame-de-Paris a servi de décor le 2 décembre 1804 à la cérémonie religieuse du sacre de Napoléon Ier par le pape Pie VII, suivie de celle du couronnement.

De Jeanne d'Arc à De Gaulle

La cathédrale Notre-Dame devient au fil des célébrations, un lieu symbolique pour la politique. 

On y célèbre, en 1449, les victoires de Jeanne d’Arc contre les Anglais deux décennies plus tôt mais aussi les mariages royaux. A l’été 1572 le protestant Henri de Navarre, futur Henri IV, épouse la catholique sœur du roi Marguerite de Navarre. Noces de sang qui servent de prélude au massacre de la Saint-Barthélemy.

Le général de Gaulle fera célébrer un "Te Deum", le 26 août 1944, au lendemain de la Libération de Paris

Le 12 novembre 1970, jour des  obsèques du Général De Gaulle avec 80 chefs d’Etat et de gouvernement. La cathédrale a également accueilli les cérémonies religieuses des funérailles de Georges Pompidou et François Mitterrand

Un dernier hommage avait également été rendu à l'Abbé Pierre dans les murs de la cathédrale.