Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incertitudes financières, économies à envisager : la crise du Covid-19 pèse aussi sur Limoges Métropole.

-
Par , France Bleu Limousin

C'est un Conseil communautaire plein d'incertitudes qui s'est tenu ce vendredi soir à Limoges Métropole. Incertitudes liées à la crise sanitaires, qui va sûrement peser sur les finances de la Communauté Urbaine. De quelle manière et dans quelle mesure ? C'est toute la question.

Guillaume Guérin , Président de Limoges Métropole
Guillaume Guérin , Président de Limoges Métropole © Radio France - Alain Ginestet

C'est un Conseil communautaire plein d'incertitudes qui s'est tenu ce vendredi soir pour Limoges Métropole, dans les locaux de la Région à Limoges. Un audit du cabinet Kopfler, spécialisé dans les finances locales, a été présenté aux élus. Il indique une situation financière plutôt saine mais confirme surtout les incertitudes pour l'avenir. La raison ? La crise sanitaire, qui va sûrement peser sur les finances de la Communauté Urbaine. De quelle manière et dans quelle mesure ? C'est toute la question. 

"Il y a une vraie incertitude sur le coût total de cette crise Covid-19" a d'ailleurs dit sans détour Guillaume Guérin, le Président de Limoges Métropole. "On a voté 2,5 millions d'euros d'aides aux entreprises, et notre budget d'investissement annuel est de 36 millions d'euros. Ce sont aussi des recettes qui ne rentrent pas, sur les budget annexes notamment comme celui de la TCL par exemple (les transports en commun de l'Agglomération), donc on ne sait pas combien cela va nous coûter" dit-il. 

Pas de hausse d'impôt, mais des économies à réaliser

"Avec en plus l'incapacité de trouver des ressources", renchérit-il, "_parce qu'_on ne va pas augmenter les impôts maintenant, il faut être très clair" a expliqué Guillaume Guérin. "Donc il faudra faire attention, notamment dans les économies qu'on va réaliser sur le budget de fonctionnement. Moi je suis convaincu que nous avons des économies à réaliser", a-t-il dit, prenant un exemple parmi d'autres. "Dans cette maison on finance parfois des études sur des études, qui elles-même financent des études... Donc on va arrêter tout ça, parce que chaque fois c'est 100.000 euros. Donc il y a des économies assez significatives à faire à court terme", a notamment expliqué Guillaume Guérin.

Personne n'a aujourd'hui vraiment de recul pour savoir combien pèsera la crise sur les finances de Limoges Métropole, comme d'ailleurs sur toutes les collectivités publiques. Cela dépendra forcément de la durée de la crise, et du rebond économique qu'il faut espérer derrière. Il est bien sûr, à ce jour, totalement imprévisible.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess