Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Indre-et-Loire : la Chapelle-aux-Naux refuse à son tour le projet de fusion à six communes

mardi 29 mai 2018 à 15:41 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Après Rigny-Ussé, le conseil municipal de la Chapelle-aux-Naux a décidé à son tour de se retirer du projet. Les habitants sont massivement opposés à la fusion.

Le projet de fusion de 6 communes dans l'ouest tourangeau se complique
Le projet de fusion de 6 communes dans l'ouest tourangeau se complique © Radio France - Jean Lebret

La Chapelle-aux-Naux, France

La commune de la Chapelle-aux-Naux décide à son tour de se retirer du projet de fusion à 6 communes, le long de la Loire, dans l'ouest-tourangeau. C'est le projet de fusion le plus important en Indre-et-Loire en nombre de communes. La décision a été prise lundi soir lors du conseil municipal. Rigny-Ussé avait déjà pris cette même décision quelques semaines auparavant. 

Un non massif lors du référendum local 

La Chapelle-aux-Naux (600 habitants) a préféré être en conformité avec sa population qui a voté à 99% pour le maintien actuel lors d'un référendum local où 76% des habitants ont pris part au vote (330 réponses sur 400 habitants en âge de voter). Quatre villages restent plus ou, moins dans cette démarche de fusion : Vallères, Bréhémont, Rivarennes, et Lignières-de-Touraine. Mais dans cette dernière commune, une partie du conseil municipal a démissionné suite à des divergences sur ce projet. Si le maire sortant n'est pas réélu, le projet aura sans doute bien du mal à voir le jour, au regard de la situation centrale de la commune.