Politique

Indre-et-Loire : le dispositif d'accueils de réfugiés se précise

Par Jérôme Collin, France Bleu Touraine samedi 12 septembre 2015 à 19:42

© Max PPP

Les élus locaux de sept communes de Touraine ont été reçus à Paris par Bernard Cazeneuve et Manuel Valls. Ils recevront 1000 euros pour chaque place d'hébergement créée d'ici 2017. En Touraine, le mouvement de solidarité s'étend à de nouvelles villes, comme Amboise.

Chambray-les-Tours, Chedigny, Cheillé, Langeais, La Riche, Montlouis et Tours. Les représentants de ces sept communes d'Indre-et-Loire étaient à Paris ce samedi. Bernard Cazeneuve et Manuel Valls leur ont détaillé le dispositif d'accueil de réfugiés. Chaque commune recevra 1000 euros pour chaque place d'hébergement supplémentaire créée d'ici 2017. "Notre inquiétude, c'était de savoir si nous allions devoir prendre en charge cet accueil. Ce ne sera pas le cas, c'est donc une bonne chose", explique Serge Babary, le maire de Tours.

Amboise proposera des logements

Autre élément important : un coordinateur départemental devrait être nommé dans les prochains jours par la préfecture d'Indre-et-Loire. Il deviendra alors l'interlocuteur principal des maires des communes prêtes à accueillir des réfugiés. Et elles sont de plus en plus nombreuses à en croire Pierre Louault, le président de l'association des maires d'Indre-et-Loire. "Loches, Chinon et Amboise ont des possibilités dans leurs logements locatifs."* Christophe Guyon, maire d'Amboise, se dit prêt à accueillir quatre familles dans les prochains mois.*

Pierre Louault : "D'autres communes sont intéressées par l'accueil de réfugiés