Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Indre-et-Loire : le Président du Conseil départemental pour un second tour des municipales en juin

-
Par , France Bleu Touraine

Trente six maires de grandes villes appellent à un second tour de l'élection municipale dés le mois de juin. "La démocratie ne peut pas être plus longtemps confinée" disent ils dans une tribune parue dans le Journal du Dimanche. Même demande du Président du Conseil départemental d'Indre et Loire

Jean-Gérard Paumier Président du Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Jean-Gérard Paumier Président du Conseil départemental d'Indre-et-Loire © Maxppp - ©j pruvost

"La démocratie ne peut pas être plus longtemps confinée".

Trente six maires de grandes villes, dont Anne Hidalgo (Paris) et Christian Estrosi (Nice), appellent à organiser le second tour des élections municipales en juin, dans une tribune parue dans le Journal du Dimanche.   

Même demande en Indre-et-Loire du Président du Conseil départemental, Jean-Gérard Paumier. 

Alors que l'installation des conseils municipaux élus au premier tour le 15 mars aura lieu dans quelques jours dans 238 communes sur les  272 du département, le gouvernement n'a toujours pas fixé la date pour le second tour de l'élection municipale. 

"Pour un deuxième tour de fin des municipales en juin" - le Président du Conseil départemental

Jean-Gérard Paumier s'interroge sur le paradoxe selon lui de l'attitude du gouvernement :  pourquoi a-t-il [le Gouvernement] décidé, "contre l’avis du Conseil scientifique, de rouvrir les établissements d’enseignement en commençant par les maternelles et les primaires, et, en même temps, renoncerait, cette fois en suivant l’avis dudit Conseil scientifique,  fin juin à  une seule  journée de vote municipal de 2ème tour" ?  

"Pour les français, les municipales sont derrière eux"-  Jean-Gérard Paumier.

Le Président du Conseil départemental insiste sur les difficultés qui pourraient être créées par le fait de prolonger de quatre mois le mandat municipal : problème au niveau de la représentation dans les intercommunalités entre les nouveaux élus et les  toujours élus "car, avec le déconfinement et la reprise, elles _devront prendre des décisions fortes avec une légitimité amoindrie"_, précise Jean-Gérard Paumier.

"Cela impactera enfin l’élection sénatoriale qui avec un second tour de scrutin municipal en juin reste possible à l’automne et qui doit à mon avis avoir lieu  absolument en 2020" conclut le Président du Conseil départemental d'Indre-et-Loire 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess