Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Indre-et-Loire : une baisse de la taxe d'habitation en trompe l’œil dans une soixantaine de communes

samedi 13 octobre 2018 à 9:59 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

La promesse de Macron de baisser la taxe d'habitation de 30% ne sera pas effective partout. Dans une soixantaine de communes d'Indre-et-Loire, les maires ont décidé d'augmenter leur taux d'imposition, c'est le cas à Saint-Avertin. "Pas le choix" dit le maire.

Une soixantaine de communes d'Indre-et-Loire estiment être dans le rouge
Une soixantaine de communes d'Indre-et-Loire estiment être dans le rouge © AFP - © AFP - PHILIPPE HUGUEN

Saint-Avertin, France

C'est  l'une des mesures phares d'Emmanuel Macron. La taxe d'habitation que vous  avez reçue dans vos boîtes aux lettres est en baisse de 30% cette année pour 80% des foyers fiscaux, les moins aisés, avant de totalement  disparaitre pour tous à l'horizon 2021. 

Seulement voilà, dans plus de 6.000 communes en France, cette baisse est  limitée par la hausse du taux d'imposition décidée par les municipalités ! C'est le cas dans une soixantaine de communes d'Indre-et-Loire. A Saint-Avertin par exemple, seule ville de la Métropole de Tours à avoir fait ce choix, le  taux a été revu à la hausse de 5,69%, le portant à un total de 12,81%. La ville de Saint-Avertin fait partie des 55 villes françaises de plus de 10.000 habitants a avoir augmenté son taux. Une décision que certains habitants ont un peu de mal à comprendre.

Je comprends pas trop cette hausse décidée par la mairie qui va toucher deux fois de l'argent

C'est le cas de Gérard, qui a pourtant bien épluché sa taxe d'habitation. J'ai une hausse de 49 euros, avec un allègement (les 30% Macron) de 122 euros. Donc je vais gagner 70 euros et des poussières. Mais je ne comprends pas cette hausse de la taxe décidée par la municipalité. Macron a promis une compensation à l'euro prêt. Donc la mairie va bénéficier 2 fois de l'argent ?

Des finances dans le rouge

Mais pour  le maire Alain Guillemin, mis récemment en minorité par son conseil municipal, rien à voir avec une volonté politique de compenser  cette baisse de 30%. Même sans cette diminution en effet, que le chef de  l'Etat a par ailleurs promis de compenser "à l'euro près" sans en  livrer pourtant le moindre détail, les finances de la ville risquaient d'être dans le rouge. C'est pour ça que le maire a  pris cette décision, Alain Guillemin dit ne pas avoir eu le choix. "Moi aussi, ça grince des dents" dit-il. Il explique avoir des charges qui ne font qu'augmenter et des subventions  de l’État qui ne font que baisser. En 6 ans, celles ci sont passées d'1million 800.000 euros à 730 000 euros...

Par  cette hausse du taux d'imposition, la commune espère obtenir 500.000  euros supplémentaires. Mais si la baisse de la taxe d'habitation n'était finalement pas  compensée par l'Etat, ça remettrait la ville dans le rouge prévient  Alain Guillemin.