Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : Le maire de La Riche Wilfried Schwartz pressenti à la présidence de la Métropole de Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Wilfried Schwartz, le maire de La Riche, est fortement pressenti pour succéder à Philippe Briand à la présidence de la Métropole de Tours. L'élection aura lieu officiellement le 17 juillet. Mais d'ici là, les négociations engagées se poursuivent.

Wilfried Schwartz pourrait succéder au maire de Saint-Cyr-sur-Loire Philippe Briand à la tête de la Métropole de Tours
Wilfried Schwartz pourrait succéder au maire de Saint-Cyr-sur-Loire Philippe Briand à la tête de la Métropole de Tours © Maxppp - M. Derdevet/P. Deschamps

Après les élections municipales des 15 mars et 28 juin, la carte politique de la Métropole de Tours a été modifiée. Les maires des 22 communes de l'agglomération doivent maintenant décider qui va présider la Métropole Tours-Val de Loire. Elle va se décider en plusieurs étapes et autant de réunions des élus. Mais les dernières indiscrétions tendent à montrer que le maire de La Riche, Wilfried Schwartz, pourrait bien en devenir le président en lieu et place de Philippe Briand, le maire de Saint-Cyr sur Loire, en poste depuis 2014.

Mardi 7 juillet, le bureau des maires s'est réuni pour aborder le premier la question de la succession de Philippe Briand, maire de Saint-Cyr-sur-Loire et président sortant de la Métropole. Il ne cesse de répéter à tous ses interlocuteurs qu'il n'est pas candidat à sa succession, qu'il ne se représentera pas "pour ce job à temps plein". Sauf ajoute-t-il "si c'était le b.... et que l'on arrive pas à se mettre d'accord sur un nom et assurer le consensus".

Le mot clé de l'élection : consensus

Le futur président de la Métropole doit cocher impérativement plusieurs cases. Il doit faire consensus et parallèlement, la présidence ne devrait pas revenir à un élu de Tours, pour éviter toute hégémonie de la principale ville de la Métropole. La candidature du socialiste Jean-Patrick Gille, conseiller municipal nouvellement élu à Tours, semble donc être exclue.  

Wilfried Schwartz, 35 ans, vice-président délégué à la Politique de la ville et aux politiques contractuelles

Il semblerait donc que, lors de la réunion des maires, le nom de Wilfried Schwartz, réélu à La Riche, a fait consensus. Ce consensus semble beaucoup toucher le principal intéressé qui se dit pour l'instant "partager entre une grande émotion d'avoir reçu ce soutien de ses collègues maires et une grande pression face aux enjeux à venir pour la Métropole !". "Mais trop tôt encore" dit-il pour en dire plus car il souhaite d'abord rencontrer l'ensemble des conseillers pour s'assurer que ce consensus acquis auprès des maires sera confirmé par l'ensemble des conseillers métropolitains.

Vendredi 10 juillet, les 87 conseillers de la Métropole vont se réunir en commission générale, l'occasion pour tous de faire plus ample connaissance avec celui qui pourrait bien présider dans les semaines qui viennent Tours Métropole Val de Loire.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess