Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : Jean-Yves Hugon candidat aux élections sénatoriales

-
Par , France Bleu Berry

L'actuel adjoint au maire de Châteauroux se lance dans la course aux sénatoriales. Jean-Yves Hugon est l'un des trois candidats déjà déclarés dans l'Indre.

Jean-Yves Hugon veut devenir sénateur de l'Indre
Jean-Yves Hugon veut devenir sénateur de l'Indre - -

Jean-Yves Hugon, deuxième adjoint au maire de Châteauroux, se lance dans la campagne des élections sénatoriales. Il l'a indiqué ce vendredi soir à France Bleu Berry, confirmant une information de La Nouvelle République. "Je me considère légitime pour briguer cette candidature. Je suis conseiller départemental, j'ai été député de l'Indre pendant cinq ans, je suis maire-adjoint", justifie Jean-Yves Hugon. "Je connais le travail parlementaire, je peux intégrer un Parlement très rapidement sans me sentir perdu. Je peux être opérationnel extrêmement rapidement", ajoute-t-il.

Déjà deux propositions de loi envisagées s'il est élu

Il dit avoir réfléchi à cette candidature depuis deux mois. Il ne se serait pas présenté si Gil Avérous ou Serge Descout s'étaient lancés dans la course. Mais ce n'est pas le cas. "Si je suis élu, je ne serais pas un sénateur lambda", affirme Jean-Yves Hugon sur France Bleu Berry. Il explique avoir déjà deux propositions de loi : l'une pour mieux rémunérer les maires des communes de moins de 1 000 habitants ; l'autre pour encadrer les pouvoirs attribués aux architectes des bâtiments de France.

Il y a donc déjà trois candidats pour deux postes dans l'Indre. La sénatrice LR Frédérique Gerbaud a bien l'intention de conserver sa place au Sénat. Et Nadine Bellurot, maire de Reuilly et vice-présidente du Conseil départemental de l'Indre, a également officialisé sa candidature cette semaine. Le scrutin aura lieu le 27 septembre prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess