Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Indre : le maire UMP d’Ardentes scandalise par ses propos contre l'islam sur Facebook

-
Par France Bleu Berry

Le 13 mai dernier, Didier Barachet, maire UMP d’Ardentes, partageait sur sa page Facebook une photo d’un chevalier accompagnée d’un message "jamais nous ne nous soumettrons à l'Islam". Le statut scandalise les responsables musulmans locaux et des élus.

La statut publié par Didier Barachet sur sa page Facebook.
La statut publié par Didier Barachet sur sa page Facebook.

Le maire UMP d'Ardentes dans l’Indre se lâche sur Facebook . Le 13 mai, Didier Barachet a partagé sur son mur une photo d'un chevalier croisé, avec ces mots "jamais nous ne nous soumettrons à l'Islam ! Respectez notre culture, nos traditions, nos valeurs et mon pays sinon quittez le !" Le message est visible de tous, depuis une bonne semaine , et Nicolas Sansu, député communiste du Cher et maire de Vierzon, réclame des poursuites contre le maire d’Ardentes.

9h Barachet SON Sansu

"Je pense que ça tombe sous le coup de la loi, qui plus de la part d'un élu de la République qui doit appliquer le principe de laïcité" -Nicolas Sansu, maire communiste de Vierzon. 

L’intéressé lui n’a pas l’intention de retirer ce statut de sa page Facebook. Didier Barachet assume et ne voit pas où est le problème puisqu’il a laissé parler son cœur. Cette pensée scandalise en tout cas les responsables musulmans de la mosquée de Châteauroux et attendent des excuses. Plusieurs élus à gauche attendent eux des poursuites et la publication polémique du maire d’Ardentes a été transmise au siège national de l’UMP .

7h Barachet PIF

"Quand on vit dans un pays, on respecte les traditions du pays où on vit, il n'y a pas de racisme"' -Didier Barachet    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu