Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

INFO France Bleu Paris - Grand Paris Express : une lettre de six maires pour faire pression sur Emmanuel Macron

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Six maires de Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne envoient ce lundi une lettre à Emmanuel Macron pour exiger que le Grand Paris Express voit bien le jour en 2024. Le gouvernement doit annoncer un nouveau calendrier dans les prochains jours et les maires craignent un report à 2030 pour la ligne 16.

Avec cinq autres maires, Olivier Klein, maire de Clichy-sous-Bois, demande que les délais pour le Grand Paris express soient respectés.
Avec cinq autres maires, Olivier Klein, maire de Clichy-sous-Bois, demande que les délais pour le Grand Paris express soient respectés. © Radio France - Martine Bréson

Paris, Île-de-France, France

Six maires de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne se mobilisent pour défendre le Grand Paris Express dont les travaux, pour certaines lignes, pourraient être repoussés de plusieurs années, révèle France Bleu Paris.  Alors que le gouvernement doit annoncer, dans les prochains jours, le nouveau calendrier, ces élus franciliens s'opposent aux éventuels nouveaux reports et ils envoient ce lundi matin une lettre au président de la République pour l'alerter et montrer leur attachement à ce métro. 

Les maires disent non à un éventuel retard

Pour les six maires, ces retards seraient inacceptables. La ligne 16 doit relier Saint Denis à Noisy-le-Grand et Champs-sur-Marne, en Seine Saint Denis, à la lisière de la Seine-et-Marne. Et c'est la partie Est du tronçon qui risque d'être reportée à 2030.

Les élus acceptent un report mais de deux ans maximum au lieu de six car, comme ils l'écrivent, "tout n'est pas possible à n'importe quel prix". La semaine dernière, la Cour des comptes a dénoncé la "dérive des coûts" des travaux du Grand Paris Express,  préconisant fortement d'en reporter certaines étapes. Les maires craignent qu'avec l’allongement des retards, une partie du projet soit finalement abandonnée.

"Réaliser la moitié de la ligne 16 aurait peu d’intérêt - Olivier Klein sur France Bleu Paris

Seules les lignes 15 Sud et 14 pourraient être en service pour les Jeux Olympiques. La moitié seulement de la ligne 16 au Nord Est de Paris serait livrée, l'autre moitié serait donc repoussée de six ans. Les maires, de différentes sensibilités politiques, des communes de Sevran, Livry-Gargan, Clichy-sous-Bois, Montfermeil, Chelles, et Noisy-le- Grand protestent. Ils insistent sur le fait que réaliser la moitié seulement de la ligne affaiblirait son intérêt : elle ne pourra pas relier, par exemple, la ligne B au Nord, à la "A" à l'Est.

Le maire de Clichy-sous-Bois est inquiet

Olivier Klein, le maire de Clichy-sous-Bois, était l'invité de France Bleu Paris à 8h15 ce lundi matin. Il a répété que les maires étaient mobilisés. Il a aussi indiqué que "la ligne automatique, la ligne 16 doit être réalisée dans sa totalité pour que ce soit totalement utile aux habitants de notre territoire. Aujourd'hui on est inquiet et mobilisé"

Le maire indique qu'il croit à la parole du président de la République qui a affirmé mi-novembre à Clichy-sous-Bois que les délais seront respectés mais "ça bruisse un peu partout", dit-il. (Regardez son interview à la fin de cet article).

Si ce métro n'arrive pas en 2024, pour Olivier Klein cela voudra dire "une parole non respectée... la crédibilité de la parole publique serait entamée" et les projets immobiliers seraient peut être abandonnés.

"Le Grand Paris Express va rapporter plus que ce qu'il va coûter - Olivier Klein sur France Bleu Paris

"Faire un métro ce n'est pas seulement une dépense, affirme Olivier Klein, "c'est vraiment une mobilisation, c'est des chantiers extrêmement importants, ce sont des emplois et ça rapporte plus que ce que ça pourrait coûter."

Pour le maire de Clichy-sous-Bois, ce Grand Paris Express va désenclaver le territoire. "Il ne s'agit pas seulement de permettre aux habitant de partir travailler et de revenir le soir, c'est aussi un moyen pour que les habitants de la métropole puissent venir sur notre territoire voir la magnifique forêt de Bondy, venir demain, aux ateliers Médicis, venir travailler sur ce site et c'est toute cette énergie là qu'on ne veut pas voir remise en cause et ce matin je suis encore confiant et combatif".

Regardez l'interview d'Olivier Klein :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu