Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

INFOGRAPHIE - Nouvelle étape du déconfinement : tout ce qui change ce 2 juin

La France lance ce mardi la deuxième phase de son déconfinement, engagé le 11 mai dernier. Qu'est-ce qui change, ce 2 juin ?

De nombreux domaines de la vie quotidienne sont concernées par des changements.
De nombreux domaines de la vie quotidienne sont concernées par des changements. © Maxppp - -

Restaurants, déplacements, transports, établissements scolaires... De nombreux domaines de la vie quotidienne sont concernés par la nouvelle étape du déconfinement qui commence ce mardi 2 juin. Voici l'intégralité des changements qui entrent en vigueur.

Il n'y a plus de "zone rouge"

La carte sanitaire de France, qui classe les départements selon un code couleur (rouge quand le virus circule encore activement et vert quand il a disparu ou quasiment disparu), est désormais quasiment intégralement verte, y compris le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté, les Hauts-de-France qui étaient jusqu'à présent classées rouges. Seuls trois territoires- l'Ile-de-France, Mayotte et la Guyane - sont classés en orange, ce qui signifie que le déconfinement sera, pour trois semaines, "un peu plus prudent" que sur le reste du territoire. 

Les parcs et jardins sont rouverts partout

Les parcs et les jardins sont rouverts ce 2 juin, et ce notamment en Ile-de-France. Dans les faits, ils ont commencé à rouvrir le week-end précédent. Cette mesure était réclamée par la maire de la capitale, Anne Hidalgo, qui évoquait une question de "santé publique", soulignant le paradoxe de laisser les Parisiens prendre le métro et envahir les quais de Seine et d'interdire l'accès des parcs et jardins. 

Les parcs de loisir peuvent également rouvrir dans les zones vertes, "pour les activités permettant la distanciation physique avec le respect de règles strictes et notamment une jauge maximale de 5.000 personnes", a prévenu le Premier ministre.

Réouverture des bars, cafés et restaurants

Fermés depuis le samedi 14 mars minuit, les cafés, bars et restaurants sont autorisés à rouvrir avec toutefois des conditions plus strictes pour les établissements situés en zone "orange", où seules les terrasses pourront accueillir des clients. Suivant les recommandations du Haut conseil de la santé publique, l'exécutif n'a pas retenu la piste d'un espace obligatoire de 4 m² par convive, redoutée par les restaurateurs, mais impose une distance d'au moins un mètre entre les tables. 

Dans de nombreuses villes, à commencer par Paris, les restaurateurs peuvent par ailleurs demander l'autorisation d'étendre leurs terrasses.

Campings et hébergements touristiques de nouveau accessibles

Les hébergements touristiques, les villages vacances et les campings peuvent ouvrir à partir de ce mardi en zone verte, après le 22 juin en zone orange. Les colonies de vacances pourront elles rouvrir à compter du 22 juin.

Collèges et écoles doivent être ouverts

Tous les collèges et écoles doivent ouvrir à partir de ce 2 juin, alors que les lycées rouvrent dans les seules zones classées vertes. Les conditions d'accès restent cependant particulières et en groupes restreints.

Jusqu'alors, depuis le 11 mai, seules les écoles maternelles et élémentaires, ainsi que les classes de 6e et 5e au collège, avaient repris, mais au ralenti. Selon les derniers chiffres du ministère, 20% des élèves d'école primaire et 30% environ des collégiens concernés sont retournés en classe, rarement à temps plein.

Plus de limite aux déplacements

Les déplacements sont à nouveau autorisés sans limite, partout sur le territoire. Le Premier ministre a cependant appelé les Français à la "responsabilité", notamment si possible en différant leurs déplacements. Ces déplacements étaient jusqu'alors limités à 100 km à vol d'oiseau autour de son domicile.

Des mesures de contrôles "très strictes des déplacements" vers les Outre-mer sont maintenues avec des "mesures stricts de quatorzaine" à l'arrivée, mais une "ouverture plus large des vols pour les vacances" est envisagée "si les conditions sanitaires le permettent".

L'attestation employeur reste obligatoire pour les transports franciliens

La SNCF sera de nouveau en mesure de commercialiser l'ensemble de ses billets de train à compter de la mi-juin, a annoncé dimanche le secrétaire d'Etat aux Transports. "Nous enlevons la restriction d'un siège sur deux neutralisé dans les TGV, qui avait été imposée à la SNCF afin de respecter les règles de distanciation", a déclaré Jean-Baptiste Djebbari. En revanche, pour les transports en Île-de-France, l'attestation employeur reste en vigueur pour les heures de pointe "au moins jusqu’au 22 juin". 

L'application StopCovid désormais disponible

L'application StopCovid, qui permettra de prévenir les personnes ayant été en contact avec une personne contaminée par le coronavirus, est disponible à partir de ce mardi, à midi. L'application pour smartphone, qui fonctionnera par bluetooth et n'utilisera pas la géolocalisation, alertera ses utilisateurs si ces derniers se sont trouvés à moins d'un mètre et pendant au moins quinze minutes d'une personne contaminée par le coronavirus. 

Réouverture des infrastructures sportives en zone verte

Les piscines, salles de sports et gymnases rouvrent dès ce 2 juin en zone verte, et le 22 juin dans les zones oranges. Si les sports collectifs restent en revanche interdits jusqu'au 22 juin, les sportifs professionnels peuvent reprendre le 2 juin "avec protocole strict", a expliqué Edouard Philippe.

Musées et monuments de nouveau accessibles

Les musées et les monuments sont rouverts dans les seuls départements classés verts, mais le port du masque y est obligatoire et "les règles de distanciation physique devront y être respectées. Les petits musées pouvaient déjà accueillir du public depuis le 11 mai.

Les rassemblements dans l'espace public restent limités

Autorisés depuis mi-mai dans la sphère privée, les rassemblements de plus de dix personnes dans l'espace public restent interdits, et ce jusqu'au 21 juin.

Les frontières rouvrent le 15 juin

Les restrictions aux frontières sont maintenues jusqu'au 15 juin mais la France sera favorable à leur réouverture à cette date "si la situation sanitaire le permet, sans quatorzaine pour les voyageurs en provenance de pays européens", a assuré Edouard Philippe le 28 mai dernier.

-
-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu