Politique

INSOLITE - Municipales : les femmes au pouvoir dans une petite commune de Côte-d'Or en 1945

Par Denis Souilla et Léa Guichou, France Bleu Bourgogne mercredi 19 mars 2014 à 17:00 Mis à jour le mardi 28 avril 2015 à 19:15

À Échigey, "Madame le maire, Madeleine Ainoc, régnait puissance incontestée".
À Échigey, "Madame le maire, Madeleine Ainoc, régnait puissance incontestée". © INA

Alors que la parité entre hommes et femmes fait aujourd'hui force de loi, il y a soixante-dix ans, dans l'immédiat après-guerre en 1945, la petite commune d'Échigey en Côte-d'Or a connu une révolution : les femmes ont pris le pouvoir. Deux ans plus tard, une nouvelle élection municipale donne lieu à une véritable guerre des sexes, liste masculine contre liste féminine.

Les élections municipales peuvent parfois réserver des surprises comme ce fut le cas dans la petite commune d'Échigey (Côte-d'or) en 1945. Juste après la guerre, alors que les femmes viennent juste d'obtenir le droit de vote , c'est UNE maire et un Conseil municipal entièrement féminin qui sont élus à la tête du village d'une centaine d'habitants. Les actualités filmées avaient à l'époque consacré un reportage à "Échigey, symbole éclatant de la supériorité féminine, (...) une municipalité en jupons, où les conseillers étaient des conseillères."

**Au début, c'était une plaisanterie** --------------------------------------- Des avant-gardistes c'est sûr. Mais au départ, ces femmes n'étaient pas du tout portées sur la chose politique et elles n'étaient surtout pas volontaires pour gérer les affaires de la commune. Tout est parti d'une plaisanterie :** les hommes ont proposé une liste de femmes** , pensant qu'elles ne passeraient jamais le second tour. *"Ils ont voulu faire une grosse blague à leurs épouses, ils ne pensaient pas que leur bêtise allait aboutir"* , raconte Isabelle Delabays, l'actuelle première adjointe au maire d'Échigey.

[WEB] Elections Echigey - Son 1ère adjointe (diffusé)

  **Le Conseil municipal féminin a relevé le défi** -------------------------------------------------- Les conseillères ont tenu les rênes de la commune pendant deux ans. À l'époque, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement français instaure une gestion provisoire des collectivités. Les élections muncipales prévoient donc un mandat court avant un nouveau scrutin. Aujourd'hui, dans la commune bouguignonne qui compte un peu moins de trois-cents habitants, il ne reste plus beaucoup de témoins de cette prise du pouvoir par les femmes. Parmi ceux-ci, Daniel Sauvain, l'actuel maire dont la mère a été nommée première adjointe. Il se souvient des conseils municipaux dans la salle de classe : *"il y avait neuf conseillers municipaux. (...)** Les hommes ont été surpris ** mais ça n'a pas pu faire de mal, au contraire. Il y a bien eu deux ou trois grincheux."*
Echigey conseil municipal des femmes - Aucun(e)
Echigey conseil municipal des femmes

[WEB] Elections Echigey - Son Bonus Maire

  **La fronde des hommes** ------------------------- En 1947, lors d'une nouvelle campagne municipale, les hommes avaient cette fois décidé de ne pas se laisser prendre à leur propre jeu. Une liste 100% masculine s'est constituée. Les affiches et slogans électoraux étaient loin de faire référence à la bonne gestion des deux années qui venaient de s'écouler. Pendant cette guerre des sexes, *"les femmes ont délaissé leur cuisine"* , nous rapporte les actualités filmées. Des références sexistes s'affichaient alors sur les murs : *"Votez pour les hommes. À bas les femmes !"*
Echigey, votez pour les hommes - Aucun(e)
Echigey, votez pour les hommes
**Un homme a repris l'écharpe tricolore en 1947.** Le mandat des femmes aura duré deux ans. Deux conseillers *"en jupons"* sont restés au Conseil municipal. **Depuis cette époque, aucune femme n'a été maire d'Échigey** .
Échigey est situé à 28 km de Dijon et comptait 283 habitants en 2011. - Aucun(e)
Échigey est situé à 28 km de Dijon et comptait 283 habitants en 2011.

Les femmes prennent le pouvoir en 1945 à Échigey. (Léa Guichou)