Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Interdiction des signes religieux en sortie scolaire : comment les sénateurs bretons ont-ils voté ?

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

La proposition de loi visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant les sorties scolaires a été votée ce mardi 29 octobre au Sénat. Les élus bretons ont voté contre en majorité.

Les sénateurs lors d'une séance de questions au gouvernement.
Les sénateurs lors d'une séance de questions au gouvernement. © Maxppp - Maxppp

Ce mardi 29 octobre, les sénateurs ont adopté la proposition de loi visant à interdire les signes religieux et notamment le voile aux parents accompagnants des sorties scolaires. Le texte, porté par le sénateur Les Républicains, Bruno Retailleau a reçu 163 voix favorables contre 114. La gauche et une partie des élus de la majorité avaient pourtant demandé le report du débat à cause du climat de tension après l'attaque de la mosquée de Bayonne. 

La gauche vote contre, la droite approuve

Sans surprise, les élus bretons ont suivi les consignes de vote de leur groupe respectif. Ainsi les sénateurs Les Républicains Dominique de Legge, Philippe Paul, Muriel Jourda et Michel Vaspart ont voté en faveur de la proposition de loi. Les élus de gauche, Yannick Botrel, Christine Prunaud, Maryvonne Blondin, Sylvie Robert, Jean-Luc Fichet, Jean-Louis Tourenne et Joël Labbé ont voté contre. Les centristes Françoise Gatel, Michel Canevet, Jacques Le Nay se sont abstenus.

La proposition de loi sera bientôt examinée par les députés où elle a peu de chances d'être adoptée. Les élus de la majorité présidentielle devraient voter contre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu