Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Visite d'Emmanuel Macron à Étaules, "une grosse pression mais un honneur" pour la gérante de l'exploitation

-
Par , , France Bleu Bourgogne
Etaule

Emmanuel Macron est en Côte-d'Or ce mardi 23 février 2021. Le président de la République est attendu à Étaules au nord de Dijon pour visiter une exploitation familiale en polyculture-élevages qui travaille en circuits courts. Notre invitée ce matin était Marie Colson, la gérante de la ferme.

La ferme d'Étaules en Côte-d'Or au coeur de la visite du président Emmanuel macron, ce mardi 23 février 2021.
La ferme d'Étaules en Côte-d'Or au coeur de la visite du président Emmanuel macron, ce mardi 23 février 2021. © Radio France - Thomas Nougaillon

Emmanuel Macron visite ce mardi 23 février la ferme d'Étaules au nord de Dijon. le président de la République est accompagné du ministre de l'Agriculture Julien Denormandie. Cette exploitation familiale en polyculture-élevages, travaille en circuits courts. Marie Colson, sa gérante était notre invitée ce matin sur France Bleu Bourgogne.

Grosse pression mais un honneur

La gérante de l'exploitation, en proie à une extinction de voix ce matin, "ce n'était pas le jour!" dit-elle en riant. Ce matin, Marie Colson n'en revient toujours pas, "c'est un gros de stress mais c'est un honneur ! Ce n'est pas tous les jours qu'o reçoit un président, on a encore du mal à réaliser", confiait-elle ce matin sur les ondes de France Bleu Bourgogne. 

Une visite organisée en un temps record

L'agricultrice raconte qu'elle a été contactée vendredi après-midi, dans l'éventualité d'une visite du ministre de l'Agriculture,  "c'était déjà incroyable et puis samedi on nous a rappelé pour nous dire que le président serait là aussi, c'était complètement fou!" Ensuite tout est allé très vite, concrètement, la côte-d'orienne n'a rien à faire, "les services de la présidence ont tout pris en main pour l'organisation de cette visite."

Quels sont les enjeux de cette visite ?

Si pour le chef de l'État, cette visite s'inscrit dans son agenda politique, cette visite est une façon de parler d'agriculture malgré l'absence du Salon international de l'Agriculture cette année, pour l'agricultrice l'enjeu est tout autre. "On voudrait échanger avec le président sur l'agriculture en zone intermédiaire car c'est une vraie problématique ici." Pour mémoire, ce sont des parcelles en faible rendement à cause des sols et d'une mauvaise exposition. "C'est de plus en plus difficile et même si on a essayé de prendre les devants et de se diversifier avec un magasin de vente directe, tout le monde ne peut pas le faire et donc on attend une reconnaissance de ces zones."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess