Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Irak : Fabius exclut une intervention militaire de la France et en appelle à l'Union européenne

lundi 11 août 2014 à 8:51 France Bleu

Alors que l'offensive des djihadistes en Irak se poursuit, Laurent Fabius a exclu dimanche soir sur France 2 la possibilité d'une intervention militaire en Irak, mais pas celle d'une livraison d'armes aux combattants kurdes. Il a toutefois appelé à la mise en place d'un "pont de solidarité" au niveau de l'Union européenne.

Laurent Fabius avec son homologue irakien, lors de sa visite officielle le 10 août
Laurent Fabius avec son homologue irakien, lors de sa visite officielle le 10 août © MaxPPP

Il n'y aura pas d'intervention des militaires français en Irak "pour le moment ", a assuré Laurent Fabius, invité dimanche soir sur France 2. Le ministre des Affaires Etrangères intervenait depuis la ville d'Erbil, dans le Kurdistan irakien, où il était en déplacement pour superviser une livraison d'aide humanitaire. "La doctrine française est de ne pas intervenir s'il n'y a pas un feu vert du Conseil de sécurité de l'Onu et une menace directe pour nos ressortissants ", a-t-il rappelé. 

En revanche, Laurent Fabius n'exclut pas de livrer des armes aux combattants kurdes, pour leur permettre de faire face aux islamistes qui possèdent "des armes très sophistiquées prélevées sur l'armée irakienne ". "Il faudra d'une manière ou d'une autre qu'ils puissent être livrés d'une façon sûre en matériel qui leur permettent de défendre et de contre-attaquer ", a-t-il affirmé.

"Pont européen de solidarité"

Mais si cela doit se faire, ajoute le ministre, ce sera "en liaison avec les Européens " : Laurent Fabius plaide avant tout pour un projet de "pont européen de solidarité" . "Si l'ensemble des 27 pays se mettent d'accord pour pratiquer un pont européen de solidarité sur toute une série de biens qui sont nécessaires, je pense que ce sera très apprécié ", a-t-il déclaré. 

La situation s'est encore tendue dans la nuit de dimanche à lundi entre le président Fouad Masoum et le Premier ministre Nouri al-Maliki : ce dernier, dont la coalition a remporté les dernières législatives , a annoncé qu'il porterait plainte contre le président pour non-respect de la constitution, car il a pour l'heure refusé de le nommer Premier ministre. Un déploiment inhabituel de forces a eu lieu dans la nuit, dans plusieurs zones stratégiques de Bagdad. 

La situation en Irak - Aucun(e)
La situation en Irak

Par :