Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Isabelle Surply candidate à la mairie de Saint-Chamond avec le Rassemblement national

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Isabelle Surply conseillère régionale Rassemblement national sera candidate à la mairie de Saint-Chamond sous les couleurs de son parti.

Isabelle Surply croit en ses chances pour la mairie de Saint-Chamond.
Isabelle Surply croit en ses chances pour la mairie de Saint-Chamond. -

Saint-Chamond, France

Isabelle Surply se lance dans la bataille des municipales à Saint-Chamond. La conseillère régionale Rassemblement national va aller défier le maire sortant sous les couleurs de son parti. 

"J'y vais pour gagner, nous avons une équipe prête et un programme abouti", assure Isabelle Surply. "Nous serons prêts, que nous soyons élus ou bien dans l'opposition", promet Mme Surply. 

Un maire sortant sans conviction ?

Pour la désormais candidate, il y a de gros problèmes d'insécurité à Saint-Chamond, et de communautarisme. "Hervé Reynaud considère que renforcer la sécurité est une politique d'extrême-droite, c'est absolument idiot", fustige Isabelle Surply qui assure avoir des "retours des habitants qui sont régulièrement molestés ou agressés, j'ai vu en cinq ans la sécurité se dégrader dans la ville"

La candidate RN ne retient pas ses coups, assurant que Hervé Reynaud, membre du parti Les Républicains est "l'équivalent de Laurent Wauquiez, c'est-à-dire que beaucoup de communication, et très peu de convictions". "Dès que les choses deviennent polémique, la municipalité sortante fait l'autruche, c'est ce que je leur reproche", poursuit Isabelle Surply. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu