Politique

J-6 avant le Grand Reims

Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 26 décembre 2016 à 10:46

Le Grand Reims
Le Grand Reims - Capture d'écran Reims Métropole

Le 1er janvier 2017, le département de la Marne ne comptera plus que 14 communautés de communes au lieu de 29. De ce nouveau découpage naîtra la nouvelle communauté urbaine du Grand-Reims. Un mastodonte de près de 300 000 habitants et 144 communes sur 180 km².

Le premier bébé de l'année 2017 sera une communauté urbaine de près de 300 000 habitants. C'est la loi NOTRE qui a obligé à ce redécoupage car plusieurs communautés de communes marnaises n'atteignaient pas le seuil minimal requis de 15 000 habitants pour former une communauté de communes. Le Grand Reims doit donc voir le jour officiellement ce dimanche. De Fismes à Saint-Hilaire-le-Petit et de Cormicy à Villers-Marmery, il rassemblera 144 communes.

Autour de la grande ville-centre gravitera toute une constellation de petites communes. 111 des 144 communes adhérentes comptent mois d'un millier d'habitants. Cette disparité n'est pas sans susciter d'inquiétudes en milieu rural. La peur par exemple de payer des impôts pour des services éloignés. 7 municipalités s'étaient prononcé contre la création du Grand-Reims.

Les 298 046 habitants ont tout de même un point commun : tous les lycéens parmi eux sont scolarisés à Reims. Invitée de France Bleu Champagne-Ardenne, la présidente de Reims Métropole et candidate à la présidence du Grand-Reims, Catherine Vautrin assure que les sièges des anciennes communautés de communes seront conservés pour servir de pôles de proximité.

Catherine Vautrin : "Dans tout accord, on est jamais à 100% contents"

205 délégués siègeront au Grand Reims. La ville de Reims occupera plus du tiers des sièges. Son budget s'élèvera à 400 millions d'euros. La première réunion se tiendra le 9 janvier dans la salle des fêtes de l'hôtel de ville de Reims.

La carte interactive du Grand Reims