Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"J'avais fait mon pot de départ", les maires prolongent leur mandat à cause du coronavirus

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu Limousin

Suite à l'épidémie de covid-19, les élections municipales ont été mises entre parenthèses. Les maires sortant prolongent leur mandat jusqu'à nouvel ordre. Ils doivent faire face à cette crise, alors qu'en Limousin, certains espéraient plutôt tirer un trait sur la vie politique.

Jean-François Muguay avait décidé de prendre sa retraite après les élections municipales.
Jean-François Muguay avait décidé de prendre sa retraite après les élections municipales. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Ils pensaient rendre les clés de l'hôtel de ville, mais le coronavirus a tout bouleversé! En Limousin et partout en France, des milliers de maires voient leur mandat prolongé jusqu'à nouvel ordre. 

Avec la crise sanitaire, les élections municipales ne sont plus une priorité. On a certes voté pour le 1er tour des élections municipales, le 15 mars, mais les élus n’ont pas eu le droit de se réunir ensuite, pour désigner officiellement les nouveaux maires. Le second tour est quant à lui repoussé à une date indéfinie. Dans les communes les maires sortants restent donc aux manettes. 

A La Souterraine, Jean-François Muguay repousse sa retraite de bon cœur

A La Souterraine, par exemple, Jean-François Muguay reste collé à son téléphone toute la journée. La plupart du temps il gère les affaires de la commune depuis chez lui, où il reste confiné. Après 37 ans de vie politique, dont deux mandats de maire, l'élu avait décidé de prendre sa retraite après ces élections municipales. 

Finalement, il s'attend à devoir garder son poste au moins jusqu'au mois de juin. 

Cette période, je la vois comme une continuité du mandat que j'exerçais auparavant

Face à la "situation exceptionnelle que nous traversons", Jean-François Muguay assure ne pas avoir hésité une seconde à poursuivre ses missions d'élu, même s'il reconnait l'étrangeté de la situation : "J'avais prévu la fin de mon mandat. J'avais même fait mon pot de départ", sourit-il.

A LIRE AUSSI : "J'avais les larmes aux yeux, confie le maire de La Souterraine, en présidant mon dernier conseil municipal"

Le téléphone et les visioconférences, comme outils de travail

Pour affronter cette crise sanitaire, Jean-François Muguay peut compter sur son équipe municipale. "j'assure mes fonctions de maire en liaison avec mes collègues", assure-t-il. Son premier adjoint, Etienne Lejeune, l'épaule d'autant plus qu'il devrait lui succéder à la tête de la mairie. Sa liste a en effet été élue dès le 1er tour avec 57% des voix. 

"Cette crise ça change beaucoup notre façon de travailler", assure Jean-François Muguay. Afin de respecter le confinement, l'élu multiplie les échanges par téléphone, internet et visioconférence. Néanmoins il se déplace en mairie tous les jours pour signer "des courriers, des arrêtés et les factures pour payer les entreprises qui ont travaillé pour la commune". 

Maintenir les services publics, "une évidence", pour la maire du Palais-sur-Vienne

En Haute-Vienne, Isabelle Briquet vit une expérience similaire. Après 20 ans à la tête de la mairie du Palais-sur-Vienne, elle avait décidé de ne pas se représenter pour un 4e mandat

Isabelle Briquet, la maire du Palais-sur-Vienne
Isabelle Briquet, la maire du Palais-sur-Vienne © Radio France - France Bleu Limousin

Elle  va néanmoins devoir continuer de gérer les affaires de la commune jusqu'à l'organisation du prochain scrutin. Assumer cette responsabilité lui semble tout à fait normal. 

Quand on est élu, on ne ménage ni sa peine, ni son temps, ni son sens du service public"

Isabelle Briquet entend "assurer les services publics jusqu'au bout, car d'après elle, on le voit en période de crise, les gens ont besoin de proximité et de leurs élus locaux". 

Isabelle Briquet est aussi la présidente de l'association des maires de Haute-Vienne. Elle assure ne pas avoir eu de retour d'un seul maire du département, opposé à cette prolongation de mandat : "Par moment il y a des questions qu'on ne se pose même pas. Et là la situation est particulièrement exceptionnelle",déclare-t-elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu