Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Jacques Cheminade se bat contre la bulle financière mais il peine à trouver des relais en Franche Comté

mardi 28 mars 2017 à 11:31 Par Marion Streicher, France Bleu Besançon

A 26 jours du premier tour de l'élection présidentielle, Joanna Clerc la porte parole de Jacques Cheminade en Franche Comté fait campagne pour que la France se libère de l'occupation financière.

Jacques Cheminade a recueilli 50 parrainages en Franche Comté
Jacques Cheminade a recueilli 50 parrainages en Franche Comté © Maxppp - /

Franche-Comté, France

"Libérons nous de l'occupation financière" : c'est l'appel que Jacques Cheminade lance sur son site officiel de campagne pour la présidentielle 2017. Le candidat se présente face aux électeurs pour la troisième fois avec toujours le même projet. Sa porte parole en Franche Comté Joanna Clerc (candidate aux législatives de 2012 sur la deuxième circonscription du Doubs) le défend comme elle peut car il n'y a pas suffisamment de militants à "solidarité et progrès" (le nom du mouvement porté par Jacques Cheminade) pour tracter et organiser des réunion publiques. Joanna Clerc est fidèle à Jacques Cheminade depuis le début de son engagement. Dès les années 90, rappelle t-elle, "Jacques Cheminade a été le premier à déplorer la bulle financière qui était en train de se constituer à l'époque". Pour elle, les candidats qui se présentent aujourd'hui sont des gestionnaires mais aucun ne se bat pour que la France reprenne la main sur la création monétaire.

l'argent doit sortir du secteur spéculatif

Joanna Clerc a réussi à convaincre une cinquantaine de maires franc comtois de parrainer Jacques Cheminade. Comment s'y est-elle pris ? Et bien justement explique t-elle "les petits élus sont les premières victimes des réformes territoriales , ils perdent leur pouvoir de décision. Pour la France c'est pareil". L'Etat doit reprendre le contrôle sur les crédits . "Chaque pays doit faire de même et ensuite seulement, poursuit la porte parole de jacques Cheminade, les Etats pourront envisager de coopérer sur les grands sujets de développement que sont par exemple la mer ou la conquête spatiale", 2 sujets chers à Jacques Cheminade.

Il faut forcer les candidats à se positionner

Lorsque l'on représente un petit candidat, Joanna Clerc reconnait qu'il est difficile de se faire entendre car "les idées de Jacques Cheminade sont gênantes pour les intérêts en place." C'est difficile mais c'est utile, la preuve en 2012 Jacques Cheminade a permis d'introduire dans le débat présidentiel la séparation des différentes banques, celles des affaires et celle des crédits. "La publicité de cette question lors de la campagne a forcé les candidats à se positionner sur le sujet" rajoute fièrement Joanna Clerc . C'était le but ! Pour rappel en 2012 Jacques Cheminade avait réalisé 0.25% des voix au premier tour de la présidentielle, 0.28% en 1995.

L'intégralité de l'ITW de Joanna Clerc , porte parole de Jacques Cheminade en Franche Comté :

"C'est difficile de faire entendre sa voix quand on a des idées gênantes pour les intérêts en place"